Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les médias de Sarkozy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 1:07:07

Je viens de trouver un très bon résumé des relations entre Nicolas Sarkozy et les médias français. C'est un peu long mais c'est très instructif :

Citation :
Tantôt charmeur, tantôt menaçant, le président de l’UMP est un expert en relations médiatiques. Depuis des mois, il sature colonnes et écrans. Décryptage.


Et soudain, c’est comme si la Terre s’arrêtait de tourner. Avant, pendant et après il n’y a plus que lui. Son sacre, le 14 janvier porte de Versailles, son score, son émotion, son discours. Pendant cinq jours, Nicolas Sarkozy a régné sans partage sur les médias. Le jour J, "le Journal du dimanche" titrait même: "Tout commence aujourd’hui". Sans autre explication. Si ce n’est pas la gloire, cela y ressemble. Couvertures de presse à profusion, retransmission intégrale du couronnement sur les chaînes d’info, invitation au 20-heures de TF1… Et ces accréditations de journalistes, délivrées jusqu’au matin même: plus de 800, dont la moitié d’étrangers. Même ceux qui ne sont pas directement en charge d’une rubrique politique ont voulu assister à l’événement. Et, de l’autre côté du poste, le spectacle, soigneusement réalisé par les caméras de l’UMP, dont les plans sur la larme de Micheline Chaban-Delmas ou le profil d’Edouard Balladur ont été repris sans sourciller par toutes les chaînes…


Sarko président? Pas encore. Mais Sarko empereur du microcosme médiatique, c’est déjà fait. Pourtant l’intéressé ne cesse de râler contre le mauvais traitement qui lui est infligé. Il serine que "les trois quarts des médias sont contre [lui]". Il se souvient, avec rancune, de toutes les unes qui ne l’ont pas encensé… Les dix couvertures que "le Point" lui a consacrées en vingt mois (contre quatre à Ségolène Royal) ou ce Sarkozy en majesté à la une de "Paris Match" – "Un destin en marche" – ne lui suffisent pas. Ou bien est-ce là une simple rouerie pour vaincre les dernières résistances? Côté télé, Jean-Claude Dassier, le patron de LCI, ne cache pas à ses équipes qu’il rêve de voir Sarkozy élu président. France 2, avec un "Sarkothon" ("A vous de juger", pour le vrai titre) de près de trois heures, remporte le pompon. Programmé juste avant que les règles du CSA empêchent de donner autant de temps à un seul! Déjà, après les émeutes en banlieue de 2005, Sarkozy avait eu droit à une spéciale mettant en scène des contradicteurs qui ne risquaient pas de le mettre en difficulté.

Mais les exemples sont rarement aussi flagrants, et on n’a pas encore trouvé la méthode pour calculer le niveau de sarkozysation des médias. Simplement, une succession d’indices troublants finit par camper un paysage. Fin septembre, 220 policiers font une descente dans la cité des Tarterêts. Ils arrêtent 12 personnes suspectées d’avoir violemment tabassé deux CRS. Ce spectacle, orchestré sous l’œil des caméras, ouvre tous les journaux télévisés. Trois jours plus tard, le "guet-apens" invoqué au début est récusé par les enquêteurs et 7 des 12 personnes arrêtées sont disculpées. France 3 traitera l’épilogue en grand, Jean-Pierre Pernaut, sur TF1, l’expédiera en huit secondes chrono, PPDA attendra… sept jours, l’occasion d’une autre descente, pour l’évoquer. En sous-estimant le phénomène Ségolène, de nombreux médias ont aussi – en creux – favorisé son concurrent. Le directeur de la rédaction de la Tribune – un journal qui appartient au milliardaire Bernard Arnault, proche de Sarkozy – a ainsi fait sauter un sondage qui avait le tort de placer la candidate socialiste en tête pour "résoudre les problèmes économiques et sociaux de la France".


Tous les journalistes ne sont pas sous le charme – et le "problème Sarko" est une question sensible dans pas mal de rédactions: journée de grève à "Paris Match", motion de censure à la Tribune, tracts syndicaux dans les chaînes publiques. Seulement, Sarkozy a organisé son omniprésence, il sature volontairement l’espace médiatique. Quand ce n’est pas le ministre de l’Intérieur qui fait l’actualité, c’est le président de l’UMP ou le candidat à la présidentielle. Le jour où un supporter du PSG est mort, la première réaction, à TF1, a été: "Encore du Sarko! On ne passe pas d’extrait !" Finalement, son propos était carré et percutant, l’extrait a été diffusé. "Il répond aux questions, il dit ce qu’il pense être vrai, il ne donne pas d’impression de langue de bois. Il est très agréable à interviewer parce qu’il est très réactif", décrypte Laurence Ferrari. "Sarkozy, c’est le client parfait. Aux yeux du rédacteur en chef, il occupe le créneau formidable de la sécurité. Et le journaliste est sûr qu’il trouvera le temps de lui accorder une bonne interview dont il pourra tirer un bon extrait", dit Gérard Leclerc, ancien chef du service politique de France 2. En retour, Sarkozy n’a pas affaire à des ingrats. "Quoi qu’il fasse, on envoie qui il faut", dit un journaliste d’Europe 1. "On surcouvre sous de faux prétextes, répond en écho France 2, on envoie des caméras sans discernement, dans l’espoir d’une petite phrase, d’un dérapage." Lors de la présentation d’un rapport sur la police, en présence de Sarko, deux services avaient chacun envoyé une équipe… alors que ce type d’info est inexploitable à la télé.


Sarkozy a compris que cette profession travaille dans l’urgence. "Deux ou trois types, autour de lui, peuvent parler en son nom. Notamment son chargé de communication, Franck Louvrier, qui rappelle tout de suite", poursuit Leclerc. Et, délicate attention, depuis la rentrée la maison UMP offre aux télévisions les images des meetings filmés sous les meilleurs angles, comme il y a quinze jours lors de la grand-messe de la porte de Versailles. "Notre envoyé sur place est seul juge de leur utilisation, explique Paul Nahon, directeur de la rédaction de France 3. Mais pour les petites chaînes qui n’ont pas nos moyens, c’est très tentant." Last but not least, le produit Sarkozy est un formidable dopeur d’audience.

Bien sûr, certains, en ménageant un futur président potentiel, jouent le coup d’après. D’autant que Sarkozy est doté d’une surmémoire: les faits peuvent dater, il vous les resservira sans relâche. Dans la hiérarchie des représailles, il y a d’abord cette manière de prendre publiquement les gens à partie. Lorsque, devant un parterre d’HEC, le directeur de la rédaction de Challenges, Vincent Beaufils, l’interroge, il le cueille sur un numéro paru neuf mois plus tôt: "Challenges, vous avez dit? C’est ce journal qui a fait cette célèbre couverture: “Pourquoi Sarko fait-il peur?” Eh bien, vous ne manquez pas de courage de m’affronter comme cela!" La salle ricane. En octobre dernier, sur les ondes de France-Inter, il lance dès le début de son interview au journaliste Nicolas Demorand, qui pilote depuis peu la tranche matinale: "Ah, ben, vous êtes aussi bon journaliste qu’on me l’a dit, alors! – C'est-à-dire? – Vous êtes le contraire de cette journaliste russe, courageuse, qui voyait tout [Anna Politkovskaïa venait d’être assassinée]. Donc vous ne voyez rien…" Fin novembre, il a même asséné gratuitement une leçon de journalisme à Patrick Poivre d’Arvor sur le plateau du 20-heures: "J’ai regardé le Journal de TF1 où vous avez interviewé – c’est un grand mot! – Mme Royal, et l’art avec lequel elle n’a répondu à aucune de vos questions."


Il y a plus violent. Lui et les siens savent faire planer une forme d’intimidation, voire de menace. En riant… bien sûr. Recevant la rédaction du Parisien, le premier flic de France interpelle ainsi l’auteur d’articles sur ses déboires conjugaux: "Moi aussi, je sais des choses sur votre vie privée…" Il insiste: "Moi aussi, je pourrais en dire, des trucs…" Et il y a l’autre version, glaciale celle-là, expérimentée par notre confrère de l’Obs, Hervé Algalarrondo, sur qui Sarkozy a par deux fois pointé publiquement un index vengeur: "Je ne l’oublierai pas! Je ne l’oublierai pas!" Quoi donc? Le numéro titré "Sarko secret", qui lui avait déplu.

Le 1er mars dernier, il vient au "Grand Journal". Canal+ le voit débarquer "blême et fou de rage", selon un témoin, harponner Rodolphe Belmer, directeur général, et lui asséner un "coup de boule psychologique". Tout, à Canal+, l’énerve: "les Guignols", "7 Jours au Groland", "la Matinale", Ardisson… Ce jour-là, c’est une micro-phrase de Michel Denisot dans le Parisien qui l’a mis en rage. L’animateur prend ses distances avec son invité: "J’avais fait un livre avec lui […]. Il n’est plus vraiment le même, et je n’ai pas gardé de relation." Il faut préciser que Sarkozy avait instrumentalisé sa venue au "Grand Journal". Il avait " dealé ", sans y associer Canal+, une couverture de TV Magazine (5 millions d’exemplaires!) en imposant sa mise en scène. La chaîne avait résisté puis, face au chantage, plié. Avec cette impression diffuse que s’il se retrouve à l’Elysée tout cela pourrait se payer. Alors, parfois, certaines rédactions prennent les devants. Pour ne pas avoir relayé son interview sur le droit de vote des immigrés, un rédacteur en chef de LCI a été convoqué par sa direction.

Avant l’été, sur TF1 et LCI, Sarko était à toutes les sauces. Mais depuis la rentrée cette sarkomania s’est atténuée. "Bien sûr, ce genre de choses ne se discute pas en conférence de rédaction, note une fine mouche du groupe, mais on saisit que la ligne éditoriale a été infléchie, à de subtils indices: ouverture du Journal, hiérarchie des sujets, traitement…" Parce que le CSA, qui institue l’équité du traitement entre les candidats, veille. Et aussi parce que les incertitudes du scrutin incitent la chaîne à la prudence. "TF1 ne sera pas sarkozyste comme elle a été balladurienne en 1995, confie l’un de ses membres, cela nous a trop poursuivis." Autrement dit, ne faisons pas trop de zèle, c’est ainsi qu’on servira le mieux les intérêts du groupe, mais aussi ceux de Sarkozy. Les dirigeants traquent tout ce qui les fait passer pour "Télé-Sarko ". "Dans un sketch des Guignols, Sarko désignait la tour de TF1 d’un “Et là, c’est ma chaîne de télé.” On a reçu, les uns ou les autres, des coups de fil de TF1, note un cadre de Canal+. Pourtant ils se font souvent étriller et, d’habitude, ne réagissent pas." Selon un sondage TNS-Sofres, TF1 est perçue par 37% des Français comme la plus orientée à droite. Du coup, elle fait attention. Les chiffres l’attestent. En décembre, selon le CSA, France 2 a consacré plus de temps à Sarkozy que TF1 (1 heure 19 minutes 57 secondes contre 19 minutes 25 secondes). Plus édifiant encore, les statistiques de l’INA de janvier à novembre. Là, surprise, Sarkozy a été 50% plus présent aux 20-heures de France 2 qu’à ceux de TF1 ou de France 3 (100 "passages" quelle qu’en soit la forme, contre respectivement 64 et 58 sur les chaînes concurrentes).


En fait, Nicolas Sarkozy a conçu un système de tenaille inédit et diablement efficace. Au sommet des principaux médias, il compte nombre d’amis intimes dans le club des propriétaires: Martin Bouygues (TF1, LCI), Bernard Arnault (la Tribune, Radio-Classique), Arnaud Lagardère (Europe 1, Paris Match, le Journal du dimanche, plusieurs quotidiens régionaux)… Quand on dit "ami intime ", ce ne sont pas que des mots. En 2004, Sarkozy dénoue les problèmes d’héritage d’Arnaud Lagardère, et ce dernier désigne publiquement son bienfaiteur comme "un frère". Il l’a prouvé en licenciant Alain Genestar: le directeur de la rédaction de "Paris Match" avait publié en une la photo de Cécilia Sarkozy avec son amant, sans prévenir son patron. Lagardère a justifié officiellement la sanction par une baisse des ventes, mais "off the record" il expliquait depuis des mois que la confiance était irrémédiablement rompue entre Genestar et lui. Le fait est donc là: un grand patron de média a pris le risque d’abîmer son fonds de commerce – si l’on admet que l’indépendance est un actif important – pour complaire à Nicolas Sarkozy. Les rédacteurs en chef de ses autres journaux savent quelle peut être la sanction s’ils s’en prennent eux aussi au candidat…


Au sommet des rédactions, aussi, Sarkozy a son réseau: les vacances au Pyla sont des occasions de fréquenter en privé Jean-Claude Dassier (LCI), dont le fils est d’ailleurs le conseiller internet de l’UMP. Ou encore le voisin d’Arcachon, Nicolas Beytout, directeur du Figaro. Jean-Marie Colombani (le Monde) est aussi un ami, si l’on en croit son ancien adjoint Edwy Plenel, qui relate ainsi un rendez-vous à trois : "J’en suis ressorti avec le sentiment d’avoir été un intrus(1). " Et comme la vie est bien faite, l’Agence France Presse est dirigée par Pierre Louette, ancien conseiller de Balladur, dont Sarkozy était lui-même ministre. Louette jure n’avoir pas eu un seul contact avec le ministre – ou ses proches – depuis son arrivée à l’Agence il y a trois ans, mais sa présence suffit à rassurer la Place-Beauvau. Toutes ces "relations" n’obligent mécaniquement pas les rédactions à faire du pro-Sarko, mais disons qu’elles ne leur facilitent pas leur travail, surtout quand Sarkozy lance à un journaliste: "Tiens, j’ai dîné avec ton patron, hier."


Cette porosité avec les décideurs s’accompagne d’une incroyable intimité avec la base. Avec lui, c’est tutoiement imposé, main sur le bras, tape sur l’épaule. Il n’a jamais négligé les sans-grade. Lesquels, au fil des années, sont montés dans les hiérarchies… Il applique ce qu’il théorisait, en 1995 et sous pseudonyme, dans un feuilleton estival publié par le quotidien les Echos : "Privilégiez les [journalistes] les plus jeunes et les moins titrés […], vous les formerez à votre main et vous bénéficierez d’un réseau qui vous sera acquis." La toile tissée par le président de l’UMP, du haut jusqu’au bas de la hiérarchie – et c’est inédit à ce degré – l’amène à ignorer délibérément la séparation des pouvoirs. Déjeunant avec la rédaction du "Parisien", il lance à l’ex-directeur, Christian de Villeneuve: "Toi, Christian, t’es un mec de droite, tu peux adhérer à l’UMP." Sourire crispé de l’intéressé. De la proximité à l’ingérence, il n’y a qu’un pas... Il est intervenu pour sauver (en vain) "le Vrai Journal" de Karl Zéro sur Canal+. On l’a vu aussi se lancer publiquement, lors d’une conférence de presse à Bercy, dans une fort inhabituelle protestation d’amitié envers Gérard Leclerc (France 2), qui venait d’être placardisé. Venant d’un ministre éminent, cela revient à se mêler d’une affaire interne de la chaîne publique... Mais pourquoi se gênerait-il? Il s’est même trouvé un Jean-Pierre Elkabbach, patron d’Europe 1, pour le consulter sur le recrutement d’un journaliste politique. Décidément, la règle d’airain édictée voici bien longtemps par Hubert Beuve-Méry garde toute son actualité: "Un journaliste doit être proche de ses sources et distant à la fois."

Véronique Groussard et Claude Soula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pwalagratter
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1696
Age : 56
Localisation : lyon
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 14:40:23

Je ne l'ai pas trouvé long ce récapitulatif des liens plus qu'étroits entre sarko et les médias. Très bien fait même.

Je suis quand même impressionnée que pas un défendeur de sarko ne se soit jetté dessus pour crier au scandale et à la diffamation.
Mais il est vrai que tout est juste là dessus Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 21:39:56

D'ailleurs, pour compléter un peu le tableau, voici une excellente émission de radio qui décrypte à merveille le candidat Sarkozy :

http://media.la-bas.org/mp3/070123/19-Aller_contre_moi_c_est_aller_contre_l_opinion_publique.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem4
Invité



MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 22:30:19

C'est pas rassurant tout ca Confused .
Revenir en haut Aller en bas
pwalagratter
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1696
Age : 56
Localisation : lyon
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 22:39:52

1500 mots dans le vocabulaire de sarkozy heureusement qu'il a de bons nègres pour les discours "gauchisants"
j'avais déjà repéré le bouquin de porquet dont j'aime les chroniques très justes dans le Canard (j'aime bien en remettre une couche pour le volatile) là je vais plus hésiter.

Merci moule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livaste
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5166
Personnage politique préféré : N.Sarkozy
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 22:42:53

1500 mots dans le vocabulaire de Sarko et pas un embryon d'idée dans la tête de royal !!! rien que des bourdes et la méconnaissance des dossiers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livaste
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5166
Personnage politique préféré : N.Sarkozy
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 22:44:24

pwalagratter a écrit:

j'avais déjà repéré le bouquin de porquet dont j'aime les chroniques très justes dans le Canard (j'aime bien en remettre une couche pour le volatile) là je vais plus hésiter.


c'est tout ce que tu lis comme littérature , parcequ'entre nous , question style , c'est plutôt crade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pwalagratter
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1696
Age : 56
Localisation : lyon
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 22:48:16

ben non livaste je te lis aussi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 22:51:53

A croire que vous ne considérez pas les journalistes comme des professionnels, comme des personnes étant impartiales dans leur boulot. Je crois qu'à force de tirer à boulets-rouges sur Nicolas Sarkozy, vous partez dans des chemins très étroits et très sombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 22:54:45

De quels journalistes parle-tu ? Le champs est vaste, cela va du journaliste d'investigation à la Denis Robert jusqu'à la présentatrice télé à la Claire Chazal en passant par les directeurs de rédaction. On ne peut pas parler des journalistes comme d'une entité homogène et déclarer le "tous des déontologues" ou le "tous pourris".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 23:32:09

En tout temps et tout lieux, les médias et les politiques ont toujours eu des relations ambigues : n'empêche que les journalistes sont tout à fait capables de faire leur boulot en toute indépendance d'esprit ! Quoiqu'en écoutant certaines émissions comme Ripostes par exemple, il m'arrive de douter ... Mr.Red

Allez, on est quitte ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 23:34:33

Il n'y a rien d'ambigue dans la relation entre Sarkozy et une bonne partie des médias. Elle est très claire au contraire. D'ailleurs des journalistes qui font bien leur boulot se tuent à le crier sur tous les toits. L'article que j'ai posté plus haut en témoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Ven 26 Jan - 23:41:26

Citation :
D'ailleurs des journalistes qui font bien leur boulot se tuent à le crier sur tous les toits
Lesquels ? Ceux lancés par Tonton Mitterrand, comme Moati par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:01:07

Je pensais plus à quelqu'un comme Philippe Cohen par exemple, ou le groupe Victor Noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livaste
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5166
Personnage politique préféré : N.Sarkozy
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:06:48

Moule , pour être honnête , je te dirai que peu d'élus sont proches des salariés du commun !
Quand , des élus , localement se déplacent dans des manifs contre les licenciements ( toutes tendances confondues ) , j'ai l'impression qu'ils jouent un role , tout comme lorsqu'ils visitent des maisons de retraite ou inaugure la saison de la pêche à la ligne !!
Et , entre nous , si j'apprenais mon licenciement , cela me ferait une belle jambe que des nantis viennent faire semblant de compatir ... avant de partir vers une réunion électorale suivie d'un pot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:12:09

C'est sur que vu comme ça... J'imagine bien la visite éclair de Sarko entouré de ses gardes du corps et son chauffeur qui laisse tourner le moteur car le petit agité ne reste de toute façon que cinq minutes, le temps de poser avec un ouvrier devant les objectifs des caméras. C'est clair ça fait vachement proche des travailleurs, très Jaurès en fin de compte. A propos, tu crois qu'en ce moment même Sarkozy s'entraine devant sa glace à chanter l'Internationale ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pwalagratter
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1696
Age : 56
Localisation : lyon
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:16:25

Allez on l'aide un peu ? désolée c'est en anglais, mais sarko est bon en langue non ?

<object><param></param><param></param></object>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livaste
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5166
Personnage politique préféré : N.Sarkozy
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:19:58

J'espère bien qu'il ne chantera jamais l'internationale , je serais obligée de me choisir un autre favori , et il n'y a pas grand mode qui réponde , un tout petit peu , à mes attentes !Very Happy
mais ce que j'ai écrit , ce n'est pas Sarko qui était visé , mais presque tous les autres élus , locaux , nationaux ...
Je n'aime pas leur hypocrisie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:21:46

pwalagratter a écrit:
Allez on l'aide un peu ? désolée c'est en anglais, mais sarko est bon en langue non ?

oui il est très doué, n'oublie pas qu'il veut qu'on l'appelle "Sarko l'américain" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:26:14

Qui le dénomme ainsi si ce n'est les quelques journalistes partials dont on parlait tout à l'heure ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
pwalagratter
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1696
Age : 56
Localisation : lyon
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:30:13

chirac entre autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:32:16

le capitaliste a écrit:
Qui le dénomme ainsi si ce n'est les quelques journalistes partials dont on parlait tout à l'heure ? Smile

Dans la dernière émission de Daniel Mermet dont j'ai posté le lien sur un autre topic, il y a un extrait d'une de ses conférences aux USA où il dit ça mot pour mot en anglais Very Happy

"Call me Sarkozy the american" affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:33:34

pwalagratter a écrit:
chirac entre autre

Et bien voilà l'explication pertinente ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 0:35:07

Tu n'as pas encore lu la mienne qui est encore mieux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SuperBeuha
Partenaire
Partenaire


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   Sam 27 Jan - 1:17:04

Moule, tu es d'un ridicule. Sarkozy reprenait à dessein l'étiquette qui lui colle à la peau en France pour dénoncer l'anti-américanisme primaire sévissant dans notre pays, dans lequel le mot "américain" est devenu une insulte. Le simple fait que les bouffons de ton espèce brandissent ad nauseam cette petite phrase sur tous les blogs et forums politiques du net, comme s'il s'agissait d'une preuve de haute trahison, est la meilleure illustration qui soit de ce qu'il avançait.

Oui, Sarkozy est atlantiste. Être atlantiste, ce n'est pas une maladie honteuse, c'est estimer que les Etats-Unis sont un allié essentiel pour la France, et que le dialogue est préférable à la crispation dont nous avons été témoin en 2002. Ce ne veut pas dire être le "caniche de Bush" ou de qui que ce soit - d'ailleurs, si l'honnêteté t'avait poussé à lire le dit discours jusqu'au bout, tu aurais vu qu'il revendique également le droit de la France à exprimer son désaccord, tout en souhaitant que cela se fasse dans le respect et sans arrogance, d'un côté comme de l'autre.

Sans doute aurais-tu préféré que Sarkozy se montre grossier envers ses hôtes, ou refuse leur invitation. Il a au contraire choisi un ton amical, pour trancher avec la logorrhée habituelle d'une Europe aux yeux de laquelle les Etats-Unis sont souvent moins bien vus que le Pakistan ou la Syrie. Rappelons tout de même que s'il n'est pas parfait (mais qui l'est ?), le modèle américain a tout de même hissé les Etats-Unis au rang de superpuissance, que le niveau de vie moyen y est nettement supérieur à celui de la France et qu'une proportion confortable des citoyens vivant en dessous du seuil de pauvreté a sa voiture et son propre logement.

A bon entendeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les médias de Sarkozy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les médias de Sarkozy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le CSA fait campagne pour Sarkozy
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Suppression médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Elections présidentielles de 2007 :: Notre Président : Nicolas Sarkozy-
Sauter vers: