Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rupture... ou bien continuité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
aline
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10337
Age : 49
Localisation : Var
Personnage politique préféré : NICOLAS SARKOZY
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 15:45:18

c'est aussi le modèle que le peuple français veut. Mal grès le battage médiatique au sujet des profiteurs.

je ne pense pas que le peuple français dans sa majorité veut le système actuelle en voyant le taux de précarité augmenté constamment.......

et moi je veux un autre système non pas par profit égoîste mais tout bêtement parce que je n'ai pas envie de régresser socialement au profit de ceux qui profitent du système !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wylke
Militant
Militant


Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 17:14:47

Aline l'ultra libéralisme économique et le contrat unique (proné par ton candidat adoré), précarisent toutes les personnes travaillant et détruit directement ou indirectement (pression sur les employé(e)s par exemple) de nombreux acquis sociaux.

Quels sont selon toi les progrès sociaux que t'apporterais un contrat unique (type CPE/CNE mais pour tout le monde)? Tu prefères sans doute une très grande recession sociale au profit de grand groupes financiers et industriels. Autant dire une très faible partie de la population et qui vit déjà avec des moyens financiers exorbitants. C'est vrai que c'est mieux que le système de solidarité que nous avons actuellement. En effet certaines personnes en abusent, je ne suis pas aveugle, mais dis toi bien que ce n'est pas la joie tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aline
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10337
Age : 49
Localisation : Var
Personnage politique préféré : NICOLAS SARKOZY
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 18:10:02

wylke a écrit:
Aline l'ultra libéralisme économique et le contrat unique (proné par ton candidat adoré), précarisent toutes les personnes travaillant et détruit directement ou indirectement (pression sur les employé(e)s par exemple) de nombreux acquis sociaux.

Quels sont selon toi les progrès sociaux que t'apporterais un contrat unique (type CPE/CNE mais pour tout le monde)? Tu prefères sans doute une très grande recession progression sociale au profit de grand groupes financiers et industrielsau profit des tpe et pme et de leurs employés!. Autant dire une très faiblegrande partie de la population et qui vit déjà avec des moyens financiers exorbitants horriblement bas. C'est vrai que c'est mieux que le système de solidarité que nous avons actuellement(celui qui appauvrie la classe moyenne!). En effet certaines personnes en abusent, je ne suis pas aveugle, mais dis toi bien que ce n'est pas la joie tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wylke
Militant
Militant


Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 18:21:04

C'est déjà un progrès tu es d'accord avec la première partie de mon paragraphe.

Par contre tu as essayé de te débarasser de ma question par une pirouette, mais tu n'y a pas répondu. Je pense que tu es quand même capable de faire des phrases construites par toit même sans avoir besoin de prendre un modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aline
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10337
Age : 49
Localisation : Var
Personnage politique préféré : NICOLAS SARKOZY
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 18:27:32

les acquis sociaux sont une tarre pour la société! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dedalus
Adhérent
Adhérent
avatar

Masculin
Nombre de messages : 162
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 18:30:29

c'est impressionant de vivre à ce point dans l'illusion, sussurée il est vrai depuis tant d'années par la droite, que notre système de solidarité appauvrirait les classes moyennes. mais sans lui, les classes moyennes n'existeraient même plus : plus de sécurité sociale, plus d'assedics durant les périodes de chômage, plus de système de retraite, plus d'aides au logement... avec des salaires de misère et une précarité de l'emploi accrue... et j'en passe (école, justice, etc...)

ou alors on ne parle pas de la même chose quand on parle des classes moyennes.

parce que pour moi la classe moyenne est celle qui justement a besoin de ce système de solidarité, pas nécessairement aujourd'hui, mais en cas de coup dur : maladie, perte d'emploi, divorce... ces choses désagréables qui nous arriveront à tous un jour mais que les classes moyennes ont tant de mal à encaisser et qui de ce fait bien souvent les fait basculer dans la misère.

celui qui se pense à l'abri de ça, c'est qu'il n'est plus dans les classes moyennes, ou bien qu'il n'a pas conscience que ça peut aussi lui arriver...

or le libéralisme de M. Sarkozy c'est typiquement à la fois moins de sécurité de l'emploi et moins d'aides quand vous basculez... c'est-à-dire plus de précarité pour les classes moyennes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarkozynonmerci.fr
wylke
Militant
Militant


Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 18:39:00

Peut être que si tu écrivais plus d'une phrase par post aline, je ne devrais pas te demander des explications.

Pourrais tu m'expliquer en quoi les acquis sociaux sont ils une tare pour la société? Si c'est pour me dire que ce n'est pas bien ou que nous sommes parano, pas besoin de répondre. Par contre si ce que tu avances est vrai tu peux très certainement argumenter sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dedalus
Adhérent
Adhérent
avatar

Masculin
Nombre de messages : 162
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 19:26:03

aline a écrit:
les acquis sociaux sont une tarre pour la société! Wink

tu veux dire la sécurité sociale, les congés payés, l'encadrement du temps de travail, le droit à la retraite, l'école publique laïque et obligatoire, le salaire minimum, la légalisation des syndicats, les allocations chômage, le droit au logement (ah non, celui-là n'est pas encore acquis), les congés maternité, le contrat de travail, le RMI, le minimum vieillesse... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarkozynonmerci.fr
SuperBeuha
Partenaire
Partenaire


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 19:27:08

Citation :
ignores-tu réellement ce qui se passe aux Etats-Unis ?

Je vis sûrement plus près des Etats-Unis que toi. Y es-tu déjà seulement allé ?

Citation :
les ghettos où la misère qui y règne fait penser au tiers monde ?

Parce que la France est exempte d'une misère "faisant penser au tiers monde" ? Ca t'est arrivé de sortir de chez toi ?

Citation :
ces millions de personnes qui ne peuvent se soigner quand ils sont malades faute d'avoir les moyens de se payer une couverture maladie ?

Le gouvernement américain a mis en place des programmes d'aide à l'accès aux soins pour les plus démunis. En revanche il est effectivement de la responsabilité de ceux qui peuvent payer leurs frais médicaux de le faire, éventuellement en ayant recours à une assurance privée. Je ne vois rien de scandaleux là-dedans.

Citation :
ces millions de personnes agées qui en crèvent de n'avoir pas eu les moyens de se payer une retraite ? ces millions de personnes sans travail et donc sans allocation chômage ?

C'est l'arbre qui cache la forêt. Ce que la propagande anti-américaine dont tu t'abreuves ne te dira jamais, c'est que 46% des foyers américains vivant en dessous de seuil de pauvreté possèdent leur propre logement (avec une moyenne de 3 chambres), soit à peine moins que l'ensemble de la population française, "pauvre" ou non.

Citation :
ces millions de personnes qui savent que leurs enfants ne feront pas d'études parce qu'ils n'ont pas les moyens de leur payer ?

Ces millions de personnes savent que si leurs enfants s'avèrent prometteurs, le gouvernement leur versera des bourses au mérite. L'ascenseur social est là-bas une réalité, contrairement en France où on se masturbe avec le concept en pensant payer les études de tout le monde en versant 100 EUR par mois aux plus démunis et en asphyxiant l'Université.

Citation :
ce n'est pas les Etats-Unis qu'on voit à la télé, certes. mais c'est aussi la réalité des Etats-Unis et de son modèle libéral.... que nous promet M. Sarkozy !

Tu crois réellement qu'une fois élu, Sarkozy fera de la France les Etats-Unis d'Europe ? Très sincèrement ça m'étonnerait. Aucun politique n'aura jamais les couilles d'initier de vraies réformes libérales en France. Une ou deux réformettes, oui, sans doute... Pas assez pour faire baisser le chômage, mais assez pour donner des arguments aux gens comme toi qui diront alors "vous voyez, ça ne marche pas !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 35
Localisation : Kourou, degrad saramaca pk16
Personnage politique préféré : Genial ô 4000
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 19:28:40

aline les classes moyennes sont la grande cible de l'offensive libérale: les gens qui gagnent entre 1500 et 2500 euro par mois sont en sursis.

Les allègements fiscaux ils y gagnent rien , les chomeurs et RMIste n'ont rien à perdre.

La société libérale n'aime pas les middles class, elles les lamines pour enrichir les 20% plus riche.

Plus pauvres et des riches de plus en plus riche, une seule solution, la redistribution. Le bilan de la mondialisation est positif globalement, il faut juste redistribuer, certain ne trouverons jamais de boulot car ils ne sont pas productif, on doit les aider.

Aline qui sont les profiteurs? les rmistes qui vivent avec 350 euro par mois? ou les évadés fiscaux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livaste
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5166
Personnage politique préféré : N.Sarkozy
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 19:54:14

Mon pauvre ami , cela fait maintenant plus d'un quart de siècle que la classe moyenne est celle qui paie les largesses de la gauche !!
La classe moyenne , faut il le rappeler , ne vit pas sur sa fortune mais de son travil , et c'eet elle que les gauchistes ont pompé!!
Heureusement qu'il y a des candidats à droite qui lui redonne espoir , !, des candidtas qui ne lui déclare pas sa haine " le je n'aime pas les riches s'adressait à nous " !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 35
Localisation : Kourou, degrad saramaca pk16
Personnage politique préféré : Genial ô 4000
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 20:15:57

Livaste tu est typiquement un électeur de Pinochet: t'a peur des méchants coco et socialo alors tu va voter néolibéral

Au final c'est toi qui va te faire niquer, le bouclier fiscal, la baisse de l'ISF, la réduction des droits de succession, le forfait médical, le contrat à la tête du client, c'est les hautes classes qui vont en profiter.

Tu va te faire enfler mais tu t'en rend pas compte. Genre quand tu devras payer ta santé, ton éducation, tes assurances chômage privés, ben t'aura perdu ton pouvoir d'achat, crois pas que les patrons vont monter ton salaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dedalus
Adhérent
Adhérent
avatar

Masculin
Nombre de messages : 162
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   Ven 9 Fév - 20:20:39

j'en reviens au sujet : Sarkozy, rupture ou bien continuité... et j'en remets une louche :

Dans le programme du candidat Chirac aux présidentielles de 2002, on peut lire entre autres choses :

"Assouplir les 35 heures par la voie d'accord entre les partenaires sociaux, sans modifier l'horaire légal et faire sauter le verrou des heures supplémentaires, après négociation, en augmentant le contingent et en baissant la surtaxation"

"Baisse de l'impôt sur les successions via un doublement du plafond"

"Elargir la liberté pour la retraite en permettant à ceux qui veulent travailler plus longtemps de toucher davantage"

"Allégement des charges sociales pour les entreprises"


Sans oublier que le leitmotiv de la campagne était... "Travailler plus pour gagner plus". Je vous livre pour preuve un extrait du discours prononcé par M. Chirac le 25 mars 2002 et intitulé "Mon engagement pour la France" :

Je m'engage à rendre toute leur place au travail et au mérite, en dépassant l'horizon de l'assistance :

1- En garantissant l'entrée des jeunes dans la vie active [...]

2- En réorientant l'assistance vers le travail [...]

3- En permettant à ceux qui veulent gagner plus de travailler plus :
o l'horaire légal sera maintenu à 35 heures, mais l'Etat cessera de choisir à la place des Français entre revenu et temps libre,
o les Français qui le peuvent et qui le souhaitent pourront travailler plus pour gagner plus,
o l'assouplissement des 35 heures sera négocié par les partenaires sociaux pour s'adapter à la diversité des aspirations des salariés et aux réalités des entreprises.


"Travailler plus pour gagner plus", "privilégier le travail par rapport à l'assistanat", ça rappelle quelque chose, non ?

M. Sarkozy, quoi qu'il en veuille nous faire croire, nous propose de poursuivre très exactement ce que lui et ses amis politique ont mis en place depuis cinq années qu'ils gouvernent. Le discours est le même qui cherche à rendre présentable la même politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarkozynonmerci.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rupture... ou bien continuité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rupture... ou bien continuité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» petit craquage mais bien ciblé !
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?
» UN BONNET SUPER SIMPLE... ET BIEN CHAUD !
» stephan gendron au show du matin WOW! bien dit!!!!
» Bien le bonjour à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Elections présidentielles de 2007 :: Notre Président : Nicolas Sarkozy-
Sauter vers: