Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Convention UMP : la connaissance et la recherche

Aller en bas 
AuteurMessage
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Convention UMP : la connaissance et la recherche   Sam 10 Fév - 20:05:41



Gagner la bataille mondiale de l’intelligence


Citation :

1- Augmenter le budget de l’enseignement supérieur de 50% en cinq ans (soit + 5 milliards d’euros) et l’effort de recherche de 40% (soit +15 milliards d’euros, dont 4 à la charge de la puissance publique).

2- Porter les dépenses de R&D à 3% du PIB d’ici 2012.

3- Revaloriser les carrières des enseignants et des chercheurs pour avoir la meilleure qualité de recrutement possible.

4- Réformer la gouvernance des universités et permettre à celles qui le veulent d’expérimenter un réel statut d’autonomie.

5- Accorder des moyens supplémentaires aux universités qui s’engagent sur la voie de l’autonomie.

6- Evaluer les résultats des universités, en particulier l’accès de leurs diplômés à l’emploi, rendre public ces évaluations, en informer les étudiants.

7- Adapter le nombre de places dans chaque filière en fonction de la réalité des débouchés.

8- Créer une première année d’enseignement généraliste pour les étudiants souhaitant approfondir leur orientation.

9- Créer et développer les formations pluridisciplinaires.

10- Doubler le nombre des places en IUT et licences professionnelles.

11- Créer un dossier unique et dématérialisé pour les bourses et les autres aides tout au long du parcours de l’étudiant dans l’enseignement supérieur.

12- Faire en sorte que les bourses soient allouées dès le premier jour de la rentrée.

13- Etendre l’attribution des bourses aux enfants des classes moyennes.

14- Multiplier les bourses au mérite.

15- Aider les étudiants à avoir accès au crédit par une caution publique et créer des prêts à taux zéro, remboursables après l’entrée dans la vie active, pour permettre aux étudiants d’être autonomes.

16- Valoriser le travail étudiant (notamment par la défiscalisation des revenus des étudiants et leur non-prise en compte pour le calcul des plafonds de ressources pour les bourses et les aides au logement) et créer des emplois adaptés au travail étudiant dans les universités (assistants de bibliothèques, tutorat…).

17- Créer des campus modernes.

18- Ouvrir les bibliothèques aux étudiants sept jours sur sept.

19- Faire de l’amélioration de la vie étudiante et universitaire une compétence des régions.

20- Placer les universités au centre de l’effort de recherche.

21- Créer des campus de recherche de niveau international. Aménager notamment le plateau de Saclay en pôle d’enseignement et de recherche mondialement connu.

22- Financer la recherche selon une logique de projets et non de structures, pour promouvoir l’excellence scientifique.

23- Evaluer les résultats de la recherche publique.

24- Revaloriser la situation des post-doctorants et des jeunes chercheurs, notamment en créant pour eux des contrats de recherche d’une durée de cinq ans.

25- Faire revenir les chercheurs français partis à l’étranger et attirer les meilleurs étudiants, chercheurs et enseignants étrangers par des rémunérations adaptées aux standards internationaux.

26- Favoriser la création d’incubateurs d’entreprise dans les universités, qui seraient alors considérées comme zones franches.

27- Favoriser l’exploitation de leurs brevets par les universités.

28- Concentrer nos efforts de recherche sur des secteurs prioritaires, notamment les biotechnologies, l’Internet, l’écologie et les nanotechnologies.

29- Etendre et renforcer le crédit impôt recherche, notamment dans les PME-PMI.

30- Ratifier le protocole de Londres sur le brevet européen.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
Antisark
Invité



MessageSujet: Re: Convention UMP : la connaissance et la recherche   Ven 16 Mar - 1:25:08

Bon, je continue mon petit tour du programme et remercie une nouvelle fois le capitaliste d'avoir fait cet effort d'exposition clair point par point cheers thumleft

Citation :

1- Augmenter le budget de l’enseignement supérieur de 50% en cinq ans (soit + 5 milliards d’euros) et l’effort de recherche de 40% (soit +15 milliards d’euros, dont 4 à la charge de la puissance publique).

Là j'attends réellement de voir la répartition de ces crédits, avec grande appréhension d'ailleurs!

2- Porter les dépenses de R&D à 3% du PIB d’ici 2012.

3- Revaloriser les carrières des enseignants et des chercheurs pour avoir la meilleure qualité de recrutement possible.

Là, encore une fois, cela manque de précisions. Revaloriser quelles carrières? Ne faut il pas revaloriser certaines filières et leurs débouchés?
Par ailleurs, qu'entend-on par "qualité de recrutement"? Est-ce aggraver, je dis bien aggraver l'accessibilité à la recherche dans certains secteurs?
Les enseignants et les chercheurs ne devraient pas répondre aux mêmes lois de compétitivité que d'autres secteurs, au détriment...de l'enseignement et de la recherche...


4- Réformer la gouvernance des universités et permettre à celles qui le veulent d’expérimenter un réel statut d’autonomie.

5- Accorder des moyens supplémentaires aux universités qui s’engagent sur la voie de l’autonomie.

Sur l'autonomie des universités: cela ne va faire que rendre encore plus fort la compétition qui va laisser bien des universités sur la touche, particulièrement les plus pauvres, notamment en province. C'est la mort annoncée des universités non compétitives, donc, pour des milliers d'étudiants, la délocalisation forcée et l'entassement qui ne manquera pas de poser d'autres problèmes par la suite.

6- Evaluer les résultats des universités, en particulier l’accès de leurs diplômés à l’emploi, rendre public ces évaluations, en informer les étudiants.

Idem. Cela va mener à la désertion des universités "les moins bonnes". D'autre part, l'accès par diplômes à une activité professionnelle dépoend avant tout de la filière.

7- Adapter le nombre de places dans chaque filière en fonction de la réalité des débouchés.

Oui, là bonne mesure, mais cela devrait impérativement être accompagné d'une information sur l'orientation beaucoup plus marquée dès l'entrée au lycée.

8- Créer une première année d’enseignement généraliste pour les étudiants souhaitant approfondir leur orientation.

Oui aussi, cela éviterait de "perdre" un an, même si une année n'est jamais perdue et qu'on peut toujours en tirer des bénéfices (ma propre expèrience)

9- Créer et développer les formations pluridisciplinaires.

Rien à dire, je suis dedans Wink

10- Doubler le nombre des places en IUT et licences professionnelles.

Et leur permettre d'accueillir tous ces nouveaux étudiants dans de bonnes conditions (il va sûrement falloir quelques fonctionnaires, hihi), mais sans dénigrer la recherche. Chacun a des dispositions propres.

11- Créer un dossier unique et dématérialisé pour les bourses et les autres aides tout au long du parcours de l’étudiant dans l’enseignement supérieur.

Cela dépend de ce que l'on compte faire des bourses et des critères pour les accorder...

12- Faire en sorte que les bourses soient allouées dès le premier jour de la rentrée.

Bon courage...

13- Etendre l’attribution des bourses aux enfants des classes moyennes.

Il ne faut pas seulement promettre. Ce point précis va coûter, beaucoup!!

14- Multiplier les bourses au mérite.

Sans les rendre exhaustives. Les bourses sur critères sociaux sont indispensables pour l'égalité dans les études. Par ailleurs, ne pas en faire un moyen pour muer les universités en grandes écoles de concours et de chasse aux notes...

15- Aider les étudiants à avoir accès au crédit par une caution publique et créer des prêts à taux zéro, remboursables après l’entrée dans la vie active, pour permettre aux étudiants d’être autonomes.

Mouais.... Les bourses sont une première solution. Commencer à s'endetter avant même d'être dans la vie active, je ne suis pas réellement pour.

16- Valoriser le travail étudiant (notamment par la défiscalisation des revenus des étudiants et leur non-prise en compte pour le calcul des plafonds de ressources pour les bourses et les aides au logement) et créer des emplois adaptés au travail étudiant dans les universités (assistants de bibliothèques, tutorat…).

17- Créer des campus modernes.

Où? Comment? Financés par qui?

18- Ouvrir les bibliothèques aux étudiants sept jours sur sept.

Quelles bibliothèques? Les BUs? Proposition illusoire et démagogique... (et déjà que les bibliothécaires ne sont pas aimables, pitié, ne les mettez pas plus en rogne)

9- Faire de l’amélioration de la vie étudiante et universitaire une compétence des régions.

Inégalités en perspective...

20- Placer les universités au centre de l’effort de recherche.

Oui!

21- Créer des campus de recherche de niveau international. Aménager notamment le plateau de Saclay en pôle d’enseignement et de recherche mondialement connu.

Oui aussi, mais encore une fois, la question du financement et de la finalité exacte de ces campus.

22- Financer la recherche selon une logique de projets et non de structures, pour promouvoir l’excellence scientifique.

Non, c'est la mort de nombreux projets et labos en vue. Logique marketing et financière qui est en partie (je dis bien en partie, je ne suis pas naïve) incompatible avec la recherche.

23- Evaluer les résultats de la recherche publique.

Haha, comment? Par qui?

24- Revaloriser la situation des post-doctorants et des jeunes chercheurs, notamment en créant pour eux des contrats de recherche d’une durée de cinq ans.

Oui, des choses similaires existent déjà néanmoins, notamment sur le suivi.


25- Faire revenir les chercheurs français partis à l’étranger et attirer les meilleurs étudiants, chercheurs et enseignants étrangers par des rémunérations adaptées aux standards internationaux.

Alors là, je repose la question du comment, parcequ'il y a du travail. Il va falloir sortir les sous, ça va commencer à coûtrer bien cher tout cela. Quelle part du budget sera allouée à la recherche et l'enseignement supèrieur??

26- Favoriser la création d’incubateurs d’entreprise dans les universités, qui seraient alors considérées comme zones franches.

27- Favoriser l’exploitation de leurs brevets par les universités.

28- Concentrer nos efforts de recherche sur des secteurs prioritaires, notamment les biotechnologies, l’Internet, l’écologie et les nanotechnologies.

Voilà, bien sûr il y a des domaines prioritaires mais je crains que la rentabilité ne mène à une déconsidération complète de la recherche en Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales.

29- Etendre et renforcer le crédit impôt recherche, notamment dans les PME-PMI.

30- Ratifier le protocole de Londres sur le brevet européen.
Revenir en haut Aller en bas
 
Convention UMP : la connaissance et la recherche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche d'une convention collective
» À la recherche de mes aïeux avant 1600 A.D.
» recherche ex M 908
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée
» pour découvrir le jeu de rôle : Convention de DIJON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Elections présidentielles de 2007 :: Notre Président : Nicolas Sarkozy :: Le programme de Nicolas Sarkozy et de l'UMP-
Sauter vers: