Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy répond aux présidents d’université

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

L'orientation sélective à l'entrée dans les formations supérieures est selon vous :
Positive
67%
 67% [ 6 ]
Négative
22%
 22% [ 2 ]
Sans avis
11%
 11% [ 1 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 4:36:42

Le candidat de l’UMP réagit à la lettre ouverte publiée par les présidents d’université dans Le Figaro en novembre dernier.




Citation :
Le 10 novembre dernier, les membres de la Conférence des présidents d’université lançaient un cri d’alarme. Dans les colonnes du Figaro, ils publiaient une lettre ouverte adressée aux candidats, pour les alerter sur l’état de l’université et la nécessité de réformes urgentes.

Ils soulignaient notamment la difficulté pour les universités Françaises à «affronter la concurrence étrangère dans les comparaisons internationales basées la plupart du temps sur la seule qualité de la recherche», ou encore à assurer une «égalité des chances». Surtout, ils soulignaient que «les universités françaises souffrent d'un manque chronique de moyens», et demandaient «3 milliards d’euros supplémentaires».

Nicolas Sarkozy leur a répondu. Dans une autre lettre, le candidat de l’UMP assure qu’il «partage pleinement» leur constat. «J’entends mettre notre système d'enseignement supérieur et de recherche en situation de rivaliser à armes égales avec le reste du monde», promet le ministre de l’Intérieur, qui veut faire«des universités la clé de voûte du système d'enseignement supérieur et de recherche».

Le candidat de l’UMP évoque aussi «l'orientation sélective à l'entrée dans les formations supérieures», qui «ne doit plus être une question taboue». Il compte créer «un service public de l'orientation», et noter «individuellement et à l’avance aux futurs étudiants leurs chances de réussite dans la filière à laquelle ils postulent».

Enfin, il promet «d'accroître d'ici à 2012 de 50% les dépenses publiques consacrées à l'enseignement supérieur, soit un effort cumulé de 15 milliards d'euros sur les cinq prochaines années».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
aline
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10337
Age : 48
Localisation : Var
Personnage politique préféré : NICOLAS SARKOZY
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 11:41:41

je suis POUR la selection à l'entrée de ces écoles supérieures !!! si on veut des élites autant qu'ils soient à la hauteur d'entrée de jeu !!!

j'imagine mal ne pas faire de sélections et du coup baisser le niveau générale pour satisfaire tout le monde ou le taux de réussite.......boulasse! créer de la médiocrité ou une école supérieure qui finallement ne ferait que de l'introduction plutôt que de l'approfondissement ca se résumerait a voir nos élites foutrent le camps pour étudier à l'etranger...... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Arch
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 12:58:42

Faut voir.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelei
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 13:59:39

A priori, je ne suis pas contre une sélection à l'entrée des facs non plus, à condition qu'on commence par élever le niveau au baccalauréat. Sinon, on prend le risque de laisser beaucoup de jeunes au bord de la route (bon, c'est déjà le cas, me direz-vous)...
Mettre en place des sélections à l'entrée des facs n'est pas faire de chaque université la chose réservée des privilégiés, comme beaucoup semblent le penser à gauche (j'ai longtemps pensé la même chose, avant d'entrer en fac en fait Mr. Green). Il ne doit pas s'agir d'une sélection aussi rigoureuse que pour les concours des grandes écoles ou même pour l'entrée en classe prépa, il faut simplement s'assurer que le futur étudiant a le niveau requis pour réussir... De ce fait, je trouve que l'argument, souvent utilisé à gauche, consistant à dire que la sélection favorisera les riches est complètement fausse. Ce qui empêche beaucoup de jeunes d'accéder aux études supérieures et les cantonne souvent dans des filières dévalorisées (à tort d'ailleurs), c'est l'échec de l'enseignement à se démocratiser. Comme le disait très justement Alain Finkielkraut dans son émission Répliques de la semaine dernière, l'école a réussi à entrer dans la sphère de l'enseignement de masse, mais au prix de la baisse de ses exigences, ce qui défavorise grandement ceux qui n'ont pas la possibilité chez eux d'accéder à un niveau de culture plus élevé que ce que peut leur offrir l'école...
Revenir en haut Aller en bas
aline
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10337
Age : 48
Localisation : Var
Personnage politique préféré : NICOLAS SARKOZY
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 14:16:12

Lorelei a écrit:
A priori, je ne suis pas contre une sélection à l'entrée des facs non plus, à condition qu'on commence par élever le niveau au baccalauréat. Sinon, on prend le risque de laisser beaucoup de jeunes au bord de la route (bon, c'est déjà le cas, me direz-vous)...
Mettre en place des sélections à l'entrée des facs n'est pas faire de chaque université la chose réservée des privilégiés, comme beaucoup semblent le penser à gauche (j'ai longtemps pensé la même chose, avant d'entrer en fac en fait Mr. Green). Il ne doit pas s'agir d'une sélection aussi rigoureuse que pour les concours des grandes écoles ou même pour l'entrée en classe prépa, il faut simplement s'assurer que le futur étudiant a le niveau requis pour réussir... De ce fait, je trouve que l'argument, souvent utilisé à gauche, consistant à dire que la sélection favorisera les riches est complètement fausse. Ce qui empêche beaucoup de jeunes d'accéder aux études supérieures et les cantonne souvent dans des filières dévalorisées (à tort d'ailleurs), c'est l'échec de l'enseignement à se démocratiser. Comme le disait très justement Alain Finkielkraut dans son émission Répliques de la semaine dernière, l'école a réussi à entrer dans la sphère de l'enseignement de masse, mais au prix de la baisse de ses exigences, ce qui défavorise grandement ceux qui n'ont pas la possibilité chez eux d'accéder à un niveau de culture plus élevé que ce que peut leur offrir l'école...

dans le programme UMP sarkozy voudrait sélectionner 5% des meilleurs dans toutes les écoles et user de "discrimination positive" justement pour donner la chance de réussite à ceux qui se donnent la peine de bucher pour y accéder ,et ce quelque soit le quartier ,les origine ou le porte-monnaie des parents ! ca permettra une mixité sociale dans un contexte favorable au développement vers un mieux-être ,sur un partage de connaissances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorelei
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 14:33:27

Ce n'est pas une mauvaise idée, bien qu'en soi elle ne soit pas nouvelle. Sciences Po Paris l'expérimente depuis quelques années avec certains lycées ZEP de banlieue. C'est notamment le cas avec mon ancien lycée. J'ai moi-même eu la chance de suivre dès mon année de seconde les modules destinés à préparer l'oral d'entrée, qui comprenait pas mal de rencontres avec des étudiants de là-bas, des visites d'institutions phares comme l'Assemblée nationale et des conférences (notamment une de Gorbatchev en 2002). Finalement, j'ai opté pour une autre orientation, mais ça m'a considérablement enrichie et j'ai vu beaucoup de gamins en ressortir transformés, et certains sont effectivement entrés à Sciences Po, alors qu'ils avaient le profil type de l'élève en situation d'échec.
Après avoir vécu ça, je ne peux qu'approuver ce type de mesures et à vrai dire, j'espère que ceci échappe au clivage traditionnel gauche/droite, tant ça me paraît nécessaire...
Après, je trouve que Nicolas Sarkozy se concentre beaucoup trop sur l'idée d'élite, et je crains qu'il ne cautionne une autre forme d'enseignement supérieur à deux vitesses, alors qu'il faudrait à mon sens essayer d'établir un partenariat entre prépas, grandes écoles et universités...
Revenir en haut Aller en bas
aline
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10337
Age : 48
Localisation : Var
Personnage politique préféré : NICOLAS SARKOZY
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 15:09:05

tu sais ,j'ai grandit au québec et tout ce qui est primaire secondaire c'est que du général !! tout le monde pareil jusqu'a 16 ans ! ensuite il y a les cégep...genre d'etablissements assez flexible qui donne un niveau d'étude de cadre moyen ou une introduction sur des études supérieures !

dans ce genre d'établissement tu peux faire une session dirigé vers médecine et découvrir que ce n'est pas ta voix...et bifurquer vers les lettres ou l'art ,théâtre ,professions manuelles ou autres....les jeunes sont liblres de choisir leur voix ;on ne les dirige pas dans une voix qui sera irréversible.

quand sarko parle de dons de chacun ,il en parle bien et veux ouvrir justement plus de visibilités au niveau des choix de vie pour qua chacun puisse trouver sa voix. quelque soit le niveau d'études ou de formations ;quand il parle d'elitisme il en parle dans tous les niveaux ;c'est une autre façon de redonner confiance en soi ;revaloriser ses propres choix ,sa propre personne , et ne plus se sentir pris dans un piège sans issus!... mais en aucun cas il n'a parler de diviser les élites de ceux qui ne pourront pas le devenir ;au contraire ! il faut de tout pour faire son monde ,c'est un ensemble de diversités qui fait qu'une boite fonctionne bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antisark
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 15:28:54

Personnellement, même si cela mène à ce que l'on sait pour les deux premières années, enfin même les trois premières années maintenant, je ne suis pas pour une sélection à l'entrée des facs.

Personnellement, j'étais déjà passée par la case "fac" avant de faire ma prépa, ce qui m'a en réalité considérablement avantagée...Il y a certains étudiants très médiocres au lycée qui se révèlent vraiment à l'université, j'en connais beaucoup. Alors, s'il devait y avoir une sélection à l'entrée des facultés, on ferme les chances à nombre de jeunes. Et que leur restent-ils?N'ont-ils donc pas le droit de tente quelquechose?
La sélection à l'entrée des Grandes Ecoles, c'est autre hose, elle se justifie bien sûr.

Pareil pour un autre exemple: beaucoup d'étudiants font une licence de n'importe quoi pour atteindre le BAC +3 requis pour l'IUFM. Si on met une sélection à lentrée des facs, il faudra aussi changer le mode de "recrutement" de cette institution.

Je pense que chacun a le droit a une chance, et la sélection se faisait avant après le DEUG, après la Licence maintenant, de manière très flagrante. Et cela que l'on suive un cursus très confidentiel comme la germanistique ou très surchargé tel l'histoire (ou les deux Mr. Green Mr. Green ).

D'ailleurs, ce qui m'inquiète pour le futur des universités est les moyens que l'on va débloquer pour les filières mourantes et surtout, les propositions pour sauver les cursus Lettres/Art et dans une moindre mesure Sciences Sociales, particulièrement pour les chercheurs de ces disciplines...
Revenir en haut Aller en bas
Lorelei
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 16:00:47

Encore une fois, il ne faut pas que la sélection soit trop draconnienne, pour éviter de refouler des personnes qui pourraient éventuellement se révéler après. On peut envisager entre autres modalités de sélection un entretien informel avec un ou plusieurs enseignants de la filière choisie par l'étudiant, pour contrebalancer des résultats un peu justes aux tests.
Mais de toute façon, je suis contre la mise en place immédiate de ces sélections, qui idéalement seraient inutiles si les exigences au collège et au lycée étaient revues à la hausse et que l'idée de "collège unique" était mise une fois pour toutes à la corbeille... Parce que ce qui rend les sélections à l'entrée de la fac tellement indispensables, c'est un nivellement par le bas du système scolaire...
Revenir en haut Aller en bas
Lorelei
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 16:02:54

D'ailleurs, tu abordes un autre sujet qui m'inquiète: la bataille pour la survie des filières considérées comme inutiles par les temps (utilitaristes) qui courent: à savoir les lettres, les arts, les langues comme l'allemand par exemple (qui a dit que je prêchias pour ma chapelle? Mr. Green )...
Revenir en haut Aller en bas
Antisark
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 16:03:10

Lorelei a écrit:
Encore une fois, il ne faut pas que la sélection soit trop draconnienne, pour éviter de refouler des personnes qui pourraient éventuellement se révéler après. On peut envisager entre autres modalités de sélection un entretien informel avec un ou plusieurs enseignants de la filière choisie par l'étudiant, pour contrebalancer des résultats un peu justes aux tests.

Impossible à mettre en place ma chère...Tout le monde n'étudie pas dans un microcosme paradisiaque avec un professeur pour trois élèves... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
deniserp
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 2108
Age : 33
Personnage politique préféré : Alain Madelin
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 17:35:47

Dans mon université, nous travaillons déjà sur l'orientation active, lancée par DDV. Seulement, je crains que celle-ci ne soit pas suffisante pour relever le niveau de nos universités. Une sélection à l'entrée de celle-ci me semble donc nécessaire pour prendre les candidats qui sont aptes à y'entrer.

_________________
Aucun homme ne peut avoir un droit d'imposer une obligation non choisie, un devoir non récompensé ou une servitude involontaire à un autre homme. Le droit d'asservir n'existe pas. - A.Rand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actionpourlaliberte.unblog.fr
Kermitte
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1417
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   Sam 17 Fév - 17:46:17

Cette discussion est hallucinante comme toutes d'ailleurs sur ce sujet. Le fait est qu'il est nécessaire dans un pays criblé de dettes, en déficit chronique:
- d'adapter la production de diplômés au marché de l'emploi. Aujourd'hui, le numerus clausus sur les facs de médecine ayant sévi, on n'a plus de médecins dans nos campagnes limousines, berrichones, auvergnates , c'est un exemple de correction nécessaire ! Car en attendant, on bouche une partie des trous par africains ( sans préjudice à leur qualité ) ...
- de diminuer les coûts, c'est impératif !

Le reste n'est que bruissements inconséquents de campagne électorale ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafrancedapres2007.winnerbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy répond aux présidents d’université   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy répond aux présidents d’université
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Prérequis de l'université
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Université populaire du Mouvement Démocrate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Elections présidentielles de 2007 :: Notre Président : Nicolas Sarkozy-
Sauter vers: