Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicolas Sarkozy, le candidat de l'ouverture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Nicolas Sarkozy, le candidat de l'ouverture   Mar 24 Avr - 14:46:56

Nicolas Sarkozy : « Je veux être le candidat de l'ouverture parce que je veux être le président de l'ouverture »




Citation :
Pour sa première réunion publique d’après le premier tour de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy s’est rendu à Dijon.

De nombreuses personnalités ont participé à ce grand meeting qui a réuni entre 8 000 et 10 000 personnes. Plusieurs ministres, Jean-Louis Borloo, Gilles de Robien, Renaud Dutreil, Dominique Perben, ainsi que le chanteur Enrico Macias étaient présents.

En ouverture du meeting et devant les acclamations du public, Enrico Macias a chanté pour Nicolas Sarkozy ces paroles : « Toi Sarko, je suis bien dans tes bras ! ».

Un invité exceptionnel a fait ensuite son apparition : Eric Besson, ancien secrétaire national socialiste à l'Economie, député de la Drôme. Acclamé par la foule lors de sa montée sur scène, Eric Besson a déclaré qu’il était « un homme de gauche » qui allait « soutenir et voter pour un homme qui se revendique de droite ». « Je suis un progressiste, convaincu que pour cette élection, c'est un républicain de droite qui porte le mieux les valeurs auxquelles je crois », a-t-il dit.

Nicolas Sarkozy a prononcé son discours. Il a affirmé qu’il ne scellerait pas d’alliance « au détriment » de ses convictions. Il a expliqué qu’il ne se livrerait à « aucune ouverture politicienne qui chercherait à rassembler à travers des débauchages ou, pire, des marchandages ».

« Que l'on ne compte pas sur moi pour faire quelque concession que ce soit au régime des partis. Que l'on ne compte pas sur moi pour renier mon projet dans le but d'obtenir un consensus entre les partis. Je ne construirai pas une union des partis sur le sacrifice de ma sincérité », a-t-il également ajouté.

« Je veux être le candidat de l'ouverture parce que je veux être le président de l'ouverture, mais d'une ouverture qui n'a rien à voir avec la politique politicienne, d'une ouverture qui n'est pas l'ouverture vers les appareils », a-t-il affirmé.

Selon Nicolas Sarkozy, l'ouverture, « c'est l'ouverture d'esprit », « c'est l'ouverture vers les autres, vers ceux qui ne pensent pas la même chose que [lui] ».

« L'ouverture, c'est le contraire du reniement », « c'est l'amour des autres. Ce n'est pas le marchandage, ce n'est pas la négociation des places. Je ne marchanderai pas, je ne négocierai pas mais je ferai preuve d'ouverture d'esprit et d'esprit de tolérance », a-t-il conclu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
 
Nicolas Sarkozy, le candidat de l'ouverture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les amis du barrage s’adressent à Nicolas Sarkozy
» Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy
» Pédophilie : Nicolas Sarkozy ne veut pas polémiquer
» Que va devenir Nicolas Sarkozy ?
» L'invention du Grand Paris (Le Monde 2, 25 avril 2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Elections présidentielles de 2007 :: Notre Président : Nicolas Sarkozy-
Sauter vers: