Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy et la repentance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Jeu 10 Mai - 21:56:27

Et bien c'est aussi à dénoncer alors. Ouvrez un topic sur votre ami Kouchner et criez votre indignation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shimmy
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1864
Localisation : Paris 14°
Personnage politique préféré : JMLP
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Jeu 10 Mai - 22:49:11

Citation :
vol des ressources naturelles des pays

Mais oui, on leur a "volé" les marais de la Mitidja pour en faire des terres dertiles, on leur a fait des routes, des écoles et des hopitaux!

Nous sommes des affreux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Jeu 10 Mai - 22:54:46

Tu oublies le pétrole et le gaz en Algérie, les phosphates au Maroc, les minerais en tous genres, le caoutchou, le café, etc.

"Les colonies sont, pour les pays riches, un placement de capitaux des plus avantageux. Au temps où nous sommes et dans la crise que traversent toutes les industries européennes, la fondation d’une colonie, c’est la création d’un débouché." Jules Ferry, dans le discours devant la Chambre des députés le 29 juillet 1885
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Jeu 10 Mai - 22:58:51

De plus j'ajoute que les routes ont été contruites dans les colonies pour faciliter le déclacement des richesses jusqu'aux ports en direction de la métropole, et le hôpitaux et les écoles étaient en priorité destinés aux colons habitant sur place. Il n'y a donc aucun mérite humaniste a avoir construit toutes ces infrastructures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bgen
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Jeu 10 Mai - 23:10:44

J'entrerai pas dans le débat sur le positif ou les négatif de la colonisation , je ne suis pas historien.
Mais concernant la présence de Sarkozy à cette commemoration de l'abolition de l'esclavage , je ne vois pas de décalage avec son discours.
Il n'a pas dit qu'il veut en finir avec la commémoration , il veut en finir avec la repentance , ce qui n'est pas la même chose.

Commemoration = je pense c'est pas la peine d'expliquer.
Repentance = vouloir condamner les enfants à payer pour les fautes de leurs parents (en gros le programme des "indigènes" de la république).

Ca ne fait que me conforter dans l'idée que quoi que fasse le nouveau Président on le critiquera sur tout et son contraire.

Si il n'était pas venu à cette commémoration, on aurai déjà entendu les cris à gauche tels que "Le masque tombe , Sarkozy est un raciste et bla bla bla ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Jeu 10 Mai - 23:17:40

Bgen a écrit:
J'entrerai pas dans le débat sur le positif ou les négatif de la colonisation , je ne suis pas historien.
Mais concernant la présence de Sarkozy à cette commemoration de l'abolition de l'esclavage , je ne vois pas de décalage avec son discours.
Il n'a pas dit qu'il veut en finir avec la commémoration , il veut en finir avec la repentance , ce qui n'est pas la même chose.

Commemoration = je pense c'est pas la peine d'expliquer.
Repentance = vouloir condamner les enfants à payer pour les fautes de leurs parents (en gros le programme des "indigènes" de la république).

Ca ne fait que me conforter dans l'idée que quoi que fasse le nouveau Président on le critiquera sur tout et son contraire.

Si il n'était pas venu à cette commémoration, on aurai déjà entendu les cris à gauche tels que "Le masque tombe , Sarkozy est un raciste et bla bla bla ..."

C'est faux. J'ai entendu dire mot pour mot ce que tu dis là par ce petit arriviste de Klarsfeld aujourd'hui sur LCI, et je dois reconnaitre qu'il n'a pas tort en faisant cette distinction entre la commémoration et la repentance. Comme quoi toutes les critiques ne sont pas totalement hasardeuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beld
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1077
Personnage politique préféré : Jean Moulin et Yoda
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Jeu 10 Mai - 23:24:09

Tiens, cela me rappelle les colons espagnols qui ont massacré les américains natif et ont eux aussi cherché à faire de l'humanisme en convertissant tous ces hérétiques à grand renfort de mousquets, pour le salut de leur âme.

Le colionalisme c'est pire que voler les ressources d'autres peuples pour soi. C'est aussi écraser leur religion, leur culture, leur modèle de société car évidemment le seul système valable était celui du colon.

La repentance n'est pas la haine de soi, c'est le rejet du dogme fanatique de la supériorité d'une civilisation par rapport à toutes les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antisark
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Jeu 10 Mai - 23:25:54

Oui beld, car le colonialisme est complètement dépendant de l'etnocentrisme, qui est fort diffèrent de l'humanisme.

On croit que l'on apporte le bien, le mieux...
Revenir en haut Aller en bas
aline
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10337
Age : 49
Localisation : Var
Personnage politique préféré : NICOLAS SARKOZY
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 1:11:58

commémorer la FIN DU COLONIALISME et signe de LIBERTE !!!

se repentir c'est garder les menottes aux mains et les boulets aux chevilles.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolia
Membre banni
Membre banni
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2041
Localisation : Malawi.
Personnage politique préféré : Rasputine.
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 2:01:57

Comment peut-on, au XIXème siècle, oser parler d'une mission civilisatrice de l'Europe ?!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensee-multiple.forumactif.com/index.htm
saco
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2338
Personnage politique préféré : Paul-Marie Couteaux
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 11:34:15

le capitaliste a écrit:
Tu ne peux pas nier le côté humaniste du projet colonisateur, qui était d'ailleurs porté par la gauche de l'époque ...

Le côté humaniste... Sans blague? Le capitalisme financier ou le communisme sont aussi humanistes? Une expansion n'est jamais humaniste... Nécessaire parfois mais jamais guidé en premier par l'humanisme...

bien à toi,

saco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vladana
Délégué national
Délégué national


Nombre de messages : 4050
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 13:20:13

Pierre.E a écrit:
moule a écrit:

Je ne parle pas de la forme du colonialisme, je parle de son essence. L'idée même du colonialisme est éthiquement injustifiable, d'autant plus si l'on se réclame des "droits de l'Homme" comme c'est ton cas il me semble.
Non car à l'époque on parlait d'éducation des peuples, de leur émancipation par le savoir. On leur offrait une civilisation. Pas forcément incompatible avec les droits de l'homme à ce moment là.
aujourd'hui on connait la realité, et on se doit à l'auto critique, la gauche a su le faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vladana
Délégué national
Délégué national


Nombre de messages : 4050
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 13:21:42

aline a écrit:
commémorer la FIN DU COLONIALISME et signe de LIBERTE !!!

se repentir c'est garder les menottes aux mains et les boulets aux chevilles.....

Claude Liauzu, historien et directeur du "Dictionnaire de la colonisation française" (éditions Larousse)
"En commémorant l'abolition de l'esclavage, Nicolas Sarkozy se dément"
LEMONDE.FR | 10.05.07 | 19h09 • Mis à jour le 10.05.07 | 20h46
En savoir plus avant les autres, Le Monde.fr vous fait gagner du temps.
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts








icolas Sarkozy a assisté avec Jacques Chirac à la journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage. N'est-ce pas un signe de continuité du travail de mémoire dans la politique française ?

Cela peut être vu comme cela. Je pense que Nicolas Sarkozy avait intérêt à s'afficher aujourd'hui aux côtés de Jacques Chirac, parce que ce dernier a eu un certain nombre de gestes qui ont fait avancer dans ces questions de mémoire. C'est vrai pour Vichy, en particulier. C'est vrai aussi de Madagascar, mais aussi de certains aspects de la guerre d'Algérie.




Sur la mémoire, Jacques Chirac a réalisé des avancées importantes, alors que dans son discours de campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy s'est opposé à toute repentance. Il a même affirmé que la France n'avait commis aucun crime contre l'humanité. Or, si l'on en croit la loi Taubira, et les Nations unies, l'esclavage est un crime contre l'humanité.


Nicolas Sarkozy joue sur l'équivoque du mot "repentance". C'est un mot désormais à la mode, qui a du succès, notamment à cause de certains livres, dont celui de Pascal Bruckner [La Tyrannie de la pénitence]. Si la repentance signifie la "haine de soi", pour reprendre une expression de Nicolas Sarkozy, bien sûr qu'il faut la rejeter. Mais ceux qui se jettent des seaux d'ordure ou de sang sur la tête, les masochistes, sont une petite minorité.

Pouvez-vous donner des exemples ?

Il y a des excès, y compris chez certains historiens, qui veulent faire porter à la République le crime de la colonisation. Par exemple Olivier Le Cour Grandmaison, auteur de Coloniser, exterminer. Assimiler la colonisation à l'extermination, c'est absurde. La colonisation, c'est d'abord exploiter des territoires et non pas les détruire pour le plaisir.

Nicolas Sarkozy joue sur les mots : s'il veut dire que la France est au-dessus de toute critique, on ne peut pas le suivre. La preuve, c'est qu'il est allé se recueillir ce matin devant un monument en mémoire de l'esclavage.

Vous estimez que Nicolas Sarkozy se dédit en commémorant l'abolition de l'esclavage ?

Il se dément lui-même, car il a dit que la France n'avait jamais commis de crime contre l'humanité... Mais le plus important, plus que l'esclavage, c'est l'Algérie. La guerre d'Algérie fait problème.

Sur ce point, Nicolas Sarkozy a fait beaucoup trop de promesses aux associations qui se réclament de l'Algérie française. Par exemple dans le cas des morts de la rue d'Isly : il y a eu en mars 1962 une fusillade qui a fait une quarantaine de morts dans la population française d'Algérie, due à l'armée française. L'Organisation de l'armée secrète (OAS), opposée aux tout récents accords d'Evian et enfermée dans un quartier pied-noir d'Alger, Bab-el-Oued, avait appelé la population d'Alger à venir briser l'encerclement de l'armée française. La population s'est déplacée, s'est heurtée à un barrage de l'armée et a été victime de tirs, dans des conditions que l'on connaît mal. On pense qu'il y a dû avoir une provocation qui a déclenché les tirs de l'armée.

Ces morts sont regrettables, évidemment, mais Nicolas Sarkozy a promis de faire de ces victimes des "morts pour la France". Or la même demande de reconnaissance de "morts pour la France" a été formulée par les familles de six instituteurs assassinés la semaine précédente par l'OAS. Le gouvernement auquel participait Nicolas Sarkozy a refusé de les reconnaître.

Si l'on suit cette logique, on continue la guerre d'Algérie pendant encore cent ans. On ira vers plus de surenchère, de mécontentement, de demandes... C'est à cela qu'il faut mettre fin.


Le refus de la repentance n'était-il pas pour Nicolas Sarkozy un simple discours de campagne, qui sera suivi de peu d'effets ?


On peut le penser, ne serait-ce que parce que les relations France-Algérie sont nécessaires. C'est un pays riche en gaz et en pétrole, et nous en avons besoin. On peut penser que le discours de M. Sarkozy sur la repentance était destiné à s'attirer des voix du Front national.


Mais ce type de discours est dangereux car il peut favoriser des phénomènes de xénophobie, même s'il n'est pas suivi d'une politique. C'est exactement la même chose quand on parle des "quartiers" où l'on égorge des moutons, l'on excise des filles, etc. Tout cela est très dangereux.


Si vous étiez président de la République, que feriez-vous pour améliorer la politique de la France en matière de mémoire ?


ll faudrait faire ce qu'on a fait pour la Shoah. Il ne s'agit pas de dire que la France est une puissance criminelle mais de reconnaître la réalité de crimes commis pendant la guerre d'Algérie en particulier. C'est nécessaire. Et pour le reste, qu'on laisse les historiens travailler pour établir la vérité et que les politiques fassent moins d'histoire.


Concrètement, une telle reconnaissance doit-elle passer par une loi ?


Pas forcément. Je ne suis pas spécialement pour. Une déclaration publique forte, de la part d'un président, comme le geste de François Mitterrand tenant la main du chancelier allemand Helmut Kohl, peut avoir une très très grande portée.



Propos recueillis par Alexandre Piquard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolia
Membre banni
Membre banni
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2041
Localisation : Malawi.
Personnage politique préféré : Rasputine.
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 21:28:37

Et chier sur Mai 68, c'est de la repentace ou de l'identité nationale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensee-multiple.forumactif.com/index.htm
bassai dai
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4283
Age : 46
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 22:09:36

Kolia a écrit:
Et chier sur Mai 68, c'est de la repentace ou de l'identité nationale ?

Chier sur mai 68 c'est faire preuve d'éthique . Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shimmy
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1864
Localisation : Paris 14°
Personnage politique préféré : JMLP
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 22:39:58

Non, d'intelligence!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
... AndJ
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Ven 11 Mai - 22:43:33

L'intelligence par le fondement, c'est original, j'avoue que je n'y avais pas pensé.
Revenir en haut Aller en bas
aline
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10337
Age : 49
Localisation : Var
Personnage politique préféré : NICOLAS SARKOZY
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Sam 12 Mai - 0:17:32

on a encore le droit d'être contre les CONSEQUENCES de mai 68 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moule
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 6959
Localisation : Derrière vous !
Personnage politique préféré : Néant
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   Sam 12 Mai - 0:23:32

aline a écrit:
on a encore le droit d'être contre les CONSEQUENCES de mai 68 !

Mais oui tu as le droit Aline, et tu n'es même pas obligé d'avoir de raisons valides pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy et la repentance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy et la repentance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Elections présidentielles de 2007 :: Notre Président : Nicolas Sarkozy-
Sauter vers: