Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Profitez-en, c'est rare !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
TOMALBATOR
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Mer 16 Mai - 22:46:42

entre dire a quelqu'un non tu n'ira pas travailler et lui dire ils n'y a pas de train tu ne peux pas aller bosser certe la methode est differente mais n'empeche que le resultat est le meme pour moi
Ce que tu veux dire c'est qu'un cheminot qui fait greve ne va pas empecher son collegue de travailler mais il empechera quand meme des millier de clients d'allé travailler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saori
Militant
Militant


Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 40
Personnage politique préféré : Nicolas
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Mer 16 Mai - 23:03:43

TOMALBATOR a écrit:
entre dire a quelqu'un non tu n'ira pas travailler et lui dire ils n'y a pas de train tu ne peux pas aller bosser certe la methode est differente mais n'empeche que le resultat est le meme pour moi
Ce que tu veux dire c'est qu'un cheminot qui fait greve ne va pas empecher son collegue de travailler mais il empechera quand meme des millier de clients d'allé travailler

C'est faux beaucoup de gens se sont débrouillé pour arriver tout de même au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMALBATOR
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Mer 16 Mai - 23:08:58

Saori a écrit:
TOMALBATOR a écrit:
entre dire a quelqu'un non tu n'ira pas travailler et lui dire ils n'y a pas de train tu ne peux pas aller bosser certe la methode est differente mais n'empeche que le resultat est le meme pour moi
Ce que tu veux dire c'est qu'un cheminot qui fait greve ne va pas empecher son collegue de travailler mais il empechera quand meme des millier de clients d'allé travailler

C'est faux beaucoup de gens se sont débrouillé pour arriver tout de même au travail.
alors je suppose que tu peux nous donner un chiffre?
parcqu'a ce moment la fait le calcul du pourcentage du nombre d'etudient en france qui n'ont pas pu aller en cour je peux t'assurer que c'est faible!

histoire que je te reponde "c'est faux beaucoup d'etudient ont pu aller en cour"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMALBATOR
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Mer 16 Mai - 23:10:21

sur ceux je vais aller faire mon activité de "gauchiste anars drogué" et je vais rejoindre les potes!
bonne soirée a tous! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saori
Militant
Militant


Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 40
Personnage politique préféré : Nicolas
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Mer 16 Mai - 23:11:55

Et pourquoi changes tu de sujet ?

La madame te dis que les blocages des transports n'ont fait que faire suer les utilisateurs (adultes salariés) qui sont tout de même parvenus à leur travail en grande majorité.

T'es né borné ou t'as pris trop de baffes étant petit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BaLiStiCk
Membre banni
Membre banni


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Mer 16 Mai - 23:13:02

Selam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatilD
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 718
Age : 26
Localisation : Euskadi
Personnage politique préféré : Maurice Allard, Louise Michel
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Mer 16 Mai - 23:27:39

Je réponds concernant les blocages. Il s'agit d'un OUTIL DE PRESSION, donc pas destiné à contenter tout le monde. Chez moi ça s'est passé excessivement bien, c'était très festif, l'administration a été compréhensive et à laissé s'exprimer les lycéens, à laissé un débat s'organiser, et le mouvement à été construit autour d'un vrai dialogue. A partir de là, le blocage, en tant que mouvement de contestation, a été constructif, puisqu'il a résulté d'un vrai dialogue et d'un vote démocratique. Histoire de montrer (oui parce qu'il faut montrer, faire venir les journalistes et tout...) que tel lycée est majoritairement contre le CPE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannick fortin
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 1:25:41

MAtild poussons ton raisonnement un peu plus loin,

Accepterais tu que l'60% du corps médical réalise le blocage de l'ensemble des accès aux soins?
Si à ce moment la, tu es obligé d'aller aux urgences, je suis sur que tu n'auras pas la même opinion du blocage....

Soyons serieux, le blocage est antidémocratique. Tu l'as accepté car tu adhérais aux motifs du blocage (et c'est évidemment ton droit). Mais tu aurais été révoltée si ton lycée avait été bloqué pour des motifs qui ne t'interessent pas, ou pire pour des motifs auquels tu n'adhère pas.... car bloquer un lycée, c'est JOUER avec l'avenir des autres, alors que faire grève, c'est un choix personnel. J'aurais trouvé courrageux de faire grève car on engage son avenir pour une cause, et je trouve lache le blocage car par ce geste, on s'assure simplement que son engagement ne mettra pas en péril son avenir.

Maintenant, puisque l'objectif des blocages étaient un outil de pression, je t'engage à aller plus loin la prochaine fois, kidnappe un prof, un proviseur, et torture le jusqu'à ce qu'on supprime le CPE lol!
C'est évidemment excessif et stupide comme idée, mais je veux simplement dire par la qu'on ne peut pas tout faire pour faire pression...


Ensuite;

Citation :
Chez moi ça s'est passé excessivement bien, c'était très festif, l'administration a été compréhensive et à laissé s'exprimer les lycéens, à laissé un débat s'organiser, et le mouvement à été construit autour d'un vrai dialogue.


C'est pas vrai??? l'administration de ton lycée, dont on sait qu'elle vote massivement à droite (humour) aurait été compréhensive??
TU M'ETONNES Smile))


les dialogues: si tu as suivi la façon dont se sont comportés les votes dans les lycées/universités, au mieux ils ont été faits à la main levée (tu parles d'une démocratie), parfois c'est au bruit. Moi je propose que la prochaine soit faite à celui qui as la plus grande... gueule. (waw j'ai la forme aujourd'hui)
afro


JE redeviens serieux quelques temps: Les grèves dans les lycées, c'est une formidable mascarade, et je le sais d'autant mieux que j'étais de celles du CIP (contrat d'insertion professionelle). En clair, la moitié des grévistes ne sait meme pas ce que veut dire CPE, un gros tiers restant ne connait pas le contenu du CPE, et un tout petit groupe sait vraiment de quoi il parle. la grève (ou le blocage, qui, comme expliqué plus haut, a ses avantages en termes de deresponsabilisation), est un splendide moyen de rien glander pour une grande partie des jeunes, et une première expérience, parfois approximative d'une implication politique pour une minorité. Je crois en la sincérité de ton engagement, MatilD, mais sois honête, et reconnais mon constat, issu de mon expérience dans les forums (j'ai participé activement à un forum universitaire sur le CPE, dans lequel je discutais avec des pro et anti CPE qui n'y connaissais rien aux textes), les grèves, et mon expérience politique Smile







concernant le dialogue, laisse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siel
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 231
Age : 30
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:07:04

Durant les gréves et les blocages ca ne m'empechait pas moi et mes camarades de passer.
Ayant des examens à la fin de l'année nous ne pouvions nous permettre de participer aux bloquages, donc on passait.

Sinon j'etais contre le CPE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMALBATOR
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:18:18

Saori a écrit:
Et pourquoi changes tu de sujet ?

La madame te dis que les blocages des transports n'ont fait que faire suer les utilisateurs (adultes salariés) qui sont tout de même parvenus à leur travail en grande majorité.

T'es né borné ou t'as pris trop de baffes étant petit ?
Ouai j'ai été elever a la taloche et alors?

je voi pas en quoi je change de sujet ou alors il faut que tu m'explique

bref je pense que t'as du faire une overdose de kinder Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saori
Militant
Militant


Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 40
Personnage politique préféré : Nicolas
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:23:06

Bé voilà. Trop de taloches nuisent à l'equilibre psycho-affectif de l'enfant. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMALBATOR
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:26:29

Saori a écrit:
Bé voilà. Trop de taloches nuisent à l'equilibre psycho-affectif de l'enfant. Sad
je devrai porter plainte contre mes parents? Razz

enfin tu m'as toujours pas di en quoi j'ai changer de sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saori
Militant
Militant


Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 40
Personnage politique préféré : Nicolas
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:28:35

TOMALBATOR a écrit:
Saori a écrit:
Bé voilà. Trop de taloches nuisent à l'equilibre psycho-affectif de l'enfant. Sad
je devrai porter plainte contre mes parents? Razz

enfin tu m'as toujours pas di en quoi j'ai changer de sujet

Rooo bien sûr que non. Tes parents ont surtout cru qu'ils faisaient bien. Il n'y a pas de parents parfaits, et tant mieux, ça permet à l'enfant de grandir mais ça c'est une autre histoire Wink

Tu as changé de sujet parce que je te parle de transports des adultes salariés et tu m'as repondu sur les jeunes étudiants à la fac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMALBATOR
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:30:51

ok! la c'est plus clair!
mais j'ai jamais di que j'etai pour non plus
j'ai juste di que toute les greves doivent etre remise en question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saori
Militant
Militant


Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 40
Personnage politique préféré : Nicolas
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:32:17

Tout à fait.

Une chouquette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMALBATOR
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:33:38

non mais si tu sais faire les crêpes à la biere je veux bien lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saori
Militant
Militant


Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 40
Personnage politique préféré : Nicolas
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:39:03

Allons bon, il va falloir que je mette mon tablier ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMALBATOR
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 2:40:10

yes!!!je passe quand? Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatilD
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 718
Age : 26
Localisation : Euskadi
Personnage politique préféré : Maurice Allard, Louise Michel
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 14:19:39

Bon je vais répondre point par point à ton post qui avait le mérite d'être argumenté. J'vais parler au nom de mon lycée, pas au nom de tous les blocages de france, sinon ce serait peut-être pas pareil.

yannick fortin a écrit:


Accepterais tu que l'60% du corps médical réalise le blocage de l'ensemble des accès aux soins?
Si à ce moment la, tu es obligé d'aller aux urgences, je suis sur que tu n'auras pas la même opinion du blocage....

->Je pense pas qu'il soit possible de mettre sur le même plan une véritable URGENCE, une question de vie ou de mort, avec trois jours de cours en moins, même quand on a des exams.

yannick fortin a écrit:
Soyons serieux, le blocage est antidémocratique.
La façon dont il s'est déroulé chez nous était TRES démocratique, il y avait quand même plus de 75% de lycée favorable à un blocage.


yannick fortin a écrit:
Tu l'as accepté car tu adhérais aux motifs du blocage (et c'est évidemment ton droit). Mais tu aurais été révoltée si ton lycée avait été bloqué pour des motifs qui ne t'interessent pas, ou pire pour des motifs auquels tu n'adhère pas....
J'aurais peut-être été révoltée, comme je le suis par l'élection de Sarkozy, mais j'aurais respecté le choix du lycée, comme l'ont fait ceux qui avaient voté contre le blocage (sauf un excité qui a pétéune diurite)


yannick fortin a écrit:
car bloquer un lycée, c'est JOUER avec l'avenir des autres, alors que faire grève, c'est un choix personnel. J'aurais trouvé courrageux de faire grève car on engage son avenir pour une cause, et je trouve lache le blocage car par ce geste, on s'assure simplement que son engagement ne mettra pas en péril son avenir.
Le blocage a fait suite a des dizaines de manifestations, et je vois pas en quoi il nous assurait quoi que ce soit, dans la mesure où on a quand même choisi de bloquer le lycée et donc de rater des cours, enfin de les empêcher d'avoir lieu, et donc pour ceux qui passaient le bac le mois d'après, ça leur assurait pas grand chose. Après, quelques jours en moins c'est pas grand chose pour quelqu'un qui a bossé toute l'année (je parle pas des blocages de trois semaines ou plus).

yannick fortin a écrit:
Maintenant, puisque l'objectif des blocages étaient un outil de pression, je t'engage à aller plus loin la prochaine fois, kidnappe un prof, un proviseur, et torture le jusqu'à ce qu'on supprime le CPE lol!
C'est évidemment excessif et stupide comme idée, mais je veux simplement dire par la qu'on ne peut pas tout faire pour faire pression...
Tu as raison, on ne peux pas tout faire. Tout ce que tu as cité était violent. Le blocage peut être un outil de pression non-violent.

Citation :

C'est pas vrai??? l'administration de ton lycée, dont on sait qu'elle vote massivement à droite (humour) aurait été compréhensive??
TU M'ETONNES Smile))
J'suis pas persuadée que le proviseur soit un gauchiste, m'enfin si tu veux. Il savait que le blocage finirait par se faire, donc il a préféré que ce soit démocratique et avec un minimum d'organisation pour éviter tout incident.
Citation :

les dialogues: si tu as suivi la façon dont se sont comportés les votes dans les lycées/universités, au mieux ils ont été faits à la main levée (tu parles d'une démocratie), parfois c'est au bruit.
Bon on était la seule exception à l'avoir fait avec des registres, une urne et un dépouillement public alors. Je sais que ça a pas été très démocratique partout, je veux juste dire que c'est possible que ça le soit.
Citation :

JE redeviens serieux quelques temps: Les grèves dans les lycées, c'est une formidable mascarade, et je le sais d'autant mieux que j'étais de celles du CIP (contrat d'insertion professionelle). En clair, la moitié des grévistes ne sait meme pas ce que veut dire CPE, un gros tiers restant ne connait pas le contenu du CPE, et un tout petit groupe sait vraiment de quoi il parle.
C'est pas faux, bon au niveau des proportions je discuterai pas j'ai pas fait de sondages. J'avais lu le CPE, d'autres l'avaient fait, les débats étaient au moins plus nourris que ceux de ce forum, et les gens qui viennent manifester sans savoir pourquoi, ben je m'en fous complet, si ça leur fait plaisir.

l
Citation :
a grève (ou le blocage, qui, comme expliqué plus haut, a ses avantages en termes de deresponsabilisation), est un splendide moyen de rien glander pour une grande partie des jeunes, et une première expérience, parfois approximative d'une implication politique pour une minorité.
Concernant la déresponsabilisation je vois vraiment pas, mais sur le reste tu as malheureusement pas tort mais tout ça aura eu le mérite d'en interesser certains qui au début s'en foutaient complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livaste
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5166
Personnage politique préféré : N.Sarkozy
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 14:28:22

[quote="MatilD"]


Citation :
La façon dont il s'est déroulé chez nous était TRES démocratique, il y avait quand même plus de 75% de lycée favorable à un blocage.


Mais il est totalement illégal de bloquer un lycée , une fac , une usine pour interdire aux non grévistes de travailler !
La grève est démocratique , pas le blocage des leiux , quelque soit le pourcentage de ceux qui veulent bloquer !





Citation :
Tu as raison, on ne peux pas tout faire. Tout ce que tu as cité était violent. Le blocage peut être un outil de pression non-violent.
Non , c'est un acte de terrorisme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatilD
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 718
Age : 26
Localisation : Euskadi
Personnage politique préféré : Maurice Allard, Louise Michel
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 14:41:17

Pas besoin d'écrire en rouge, je sais lire.
J'ai pas dit que c'était légal, mais démocratique.
C'est quoi ta définition du terrorisme?
Citation :
Terrorisme :Actes de violence commis pour créer un climat d'insécurité ou renverser le gouvernement en place.
Rien de tout ça chez nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deniserp
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 2108
Age : 34
Personnage politique préféré : Alain Madelin
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 14:43:21

C'est vachement démocratique que de forcer les gens à ne pas aller étudier alors que ceux-ci ne sont pas forcément d'accord avec la grève. Tu as une vision de la démocratie totalement excécrable je te le dis. Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________
Aucun homme ne peut avoir un droit d'imposer une obligation non choisie, un devoir non récompensé ou une servitude involontaire à un autre homme. Le droit d'asservir n'existe pas. - A.Rand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actionpourlaliberte.unblog.fr
Livaste
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5166
Personnage politique préféré : N.Sarkozy
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 14:46:13

Sur quels textes repose le droit de grève ?

[color=blue]
Citation :
L'exercice du droit de grève est reconnu par la Constitution de 1958 qui se réfère au préambule de la Constitution du 27 octobre 1946. Le droit de grève " s'exerce dans le cadre des lois qui le réglementent " (al. 7, préambule de la Constitution 27 oct. 1946, C. trav. Dalloz, sous l'art. L. 521-1).
Cependant, seuls les articles L. 521-1 et L. 122-45, alinéa 2, du Code du travail réglementent l'exercice du droit de grève dans le secteur privé en posant les principes suivants :



  • la grève ne rompt pas le contrat de travail, sauf faute lourde imputable au salarié (art. L. 521-1 , al. 1er, C. trav.)
  • tout licenciement prononcé en raison de l'exercice du droit de grève est nul de plein droit (art. L. 521-1, al. 3, C. trav.)
  • l'exercice du droit de grève ne saurait donner lieu de la part de l'employeur à des mesures discriminatoires en matière de rémunération et d'avantages sociaux (art. L. 521-1, al. 2, C. trav.)
  • aucun salarié ne peut être sanctionné ou licencié en raison de l'exercice normal du droit de grève. Toute disposition ou tout acte contraire à l'égard d'un salarié est nul de plein droit (art. L. 122-45, al. 2, C. trav.).


En l'absence de textes légaux réglementant l'exercice du droit de grève dans le secteur privé, ce sont les tribunaux qui ont été amenés à déterminer les conditions d'exercice du droit de grève.




Une grève peut-elle avoir pour objet des revendications d'ordre politique ?

Les revendications d'ordre politique ne peuvent légitimer une grève dans la mesure où elle ne repose pas sur des revendications professionnelles.
Ainsi, il n'est pas possible de faire une grève en vue de protester contre la politique générale du Gouvernement (Cass. soc., 10 mars 1961, n° 3.367, Bull. civ. IV, n° 333, D. 1962.somm.92). En revanche, dès que des revendications d'ordre professionnel apparaissent, le mouvement est licite. Tel est le cas de celui qui a pour objet le refus du blocage des salaires, la défense de l'emploi et la réduction générale du temps de travail, revendications étroitement liées aux préoccupations quotidiennes des salariés au sein de leur entreprise (Cass. soc., 29 mai 1979, n° 78-40.553, Bull. civ. V, n° 464, D. 1980.IR.23, obs. Ph. Langlois).

Peut-on faire grève par solidarité ?

La grève de solidarité déclenchée en vue du soutien à un salarié frappé d'une sanction disciplinaire ou d'un licenciement n'est licite que si elle se rattache à des intérêts généraux des salariés.
Ainsi, ne peut être considérée comme une grève licite le fait de demander la réintégration d'un salarié régulièrement licencié n'ayant pour objet ni un intérêt collectif professionnel, ni la modification ou l'amélioration des conditions de travail.
En revanche, une grève de solidarité s'accompagnant de revendications professionnelles est licite. Tel est le cas lorsqu'elle intervient postérieurement à des licenciements apparaissant comme une mesure annonciatrice d'une compression du personnel (Cass. soc., 27 févr. 1974, n° 72-40.726, Bull. civ. V, n° 140).

Quelles sont les conséquences de la participation à un mouvement illicite ?

Les salariés participant à un mouvement illicite peuvent faire l'objet de sanctions disciplinaires selon le droit commun sans qu'il soit nécessaire que les intéressés aient commis une faute lourde. Les salariés participant à un mouvement illicite s'exposent d'autant plus au pouvoir disciplinaire de l'employeur que la participation à ce mouvement constitue, la plupart du temps, une insubordination, et donc une faute justifiant une sanction disciplinaire.




Responsabilités et droit de grève



L'occupation des locaux constituent-t-elle un exercice abusif du droit de grève ?

Le droit de la grève ne comporte pas celui de disposer arbitrairement des locaux de l'entreprise. L'occupation des locaux constitue un trouble manifestement illicite, notamment lorsqu'elle entrave la liberté du travail. L'occupation des locaux constitue donc un acte abusif susceptible de caractériser une faute lourde. Il n'est ainsi pas possible d'interdire l'accès de l'usine à quiconque, notamment au directeur et au personnel non-gréviste (Cass. soc., 21 juin 1984, n° 82-16.596, Bull. civ. V, n° 263). Toutefois, lorsque l'occupation des locaux de l'entreprise est partielle ou momentanée et qu'elle n'entraîne pas une désorganisation de l'entreprise, elle ne constitue pas un acte abusif. Tel est le cas d'une occupation purement symbolique et n'ayant pas entravé la liberté du travail (Cass. soc., 26 févr. 1992, n° 90-40.760, Bull. civ. V, n° 124).

Les piquets de grève constituent-t-ils un exercice abusif du droit de grève ?

Le piquet de grève est un regroupement de grévistes devant l'entrée de l'entreprise en vue d'inciter les non-grévistes à cesser le travail ou de gêner le fonctionnement de l'entreprise. Le piquet de grève est licite lorsqu'il n'entraîne pas la désorganisation de l'entreprise et n'entrave pas la liberté du travail. Ainsi, ne peut être sanctionné le fait pour les salariés d'une entreprise de transport d'avoir garé les camions devant l'entrée de l'entreprise et d'être restés à côté dès lors que les camions sont vides et les grévistes ont remis les clés des véhicules à l'employeur (Cass. soc., 7 juin 1995, n° 93-46.448, Bull. civ. V, n° 180, D. 1995.IR.204).
[color:f745=red:f745]En revanche, peut être sanctionné par une faute lourde, le fait de participer à un piquet de grève ayant pour effet de bloquer les portes de l'établissement et par conséquent d'interdire l'accès de l'usine aux autres salariés (Cass. soc., 8 déc. 1993, n° 81-14.238, Bull. civ. V, n° 598).

Quelles sont les conséquences de l'abus du droit de grève ?

Le comportement abusif des grévistes pendant une grève n'a pas pour effet de rendre le mouvement de grève illicite. Mais le salarié qui a participé à un abus dans l'exercice du droit de grève peut faire l'objet de sanction et faire l'objet d'un licenciement pour faute lourde. La faute lourde est alors caractérisée par l'intention de nuire du salarié vis-à-vis de l'employeur ou de l'entreprise. Elle suppose la participation personnelle du salarié aux faits qui lui sont reprochés. Par exemple, le salarié qui refuse d'obtempérer à l'ordonnance de référé interdisant d'empêcher l'accès à un chantier commet une faute lourde. Par ailleurs, l'employeur peut demander la cessation des piquets de grève ou de l'occupation des locaux.



Les accidents survenus au cours d'une grève ont-ils un caractère professionnel ?

Les accidents survenus au cours de la suspension de contrat de travail due à une grève n'ont pas un caractère professionnel, le salarié gréviste ne se trouvant pas sous l'autorité de l'employeur.


Les grévistes peuvent-ils être condamnés à réparer les dommages qu'ils ont causés ?

La responsabilité civile d'un gréviste ne peut être retenue que pour une faute qui lui est personnellement imputable. Le gréviste ne peut se voir condamné à réparer que le préjudice découlant directement de sa participation personnelle à des actes illicites pendant la grève.
Mais, chaque gréviste responsable d'un même dommage peut se voir condamner à la réparation de la totalité du préjudice subi. Ainsi, des grévistes ayant porté atteinte à la liberté du travail peuvent être condamnés in solidum au paiement des non-grévistes de dommages-intérêts pour le préjudice qu'ils ont subi en raison de la perte de salaire à la suite de la fermeture de l'entreprise pour force majeure (Cass. soc., 6 juin 1989, n° 87-40.738, Bull. civ. V, n° 425, D. 1990.Somm.169, obs. G. Borenfreund).






Grève dans le secteur public

Quelles sont les restrictions à l'exercice du droit de grève dans le secteur public ?

Les restrictions à l'exercice du droit de grève dans le secteur public se manifestent par :



  • l'obligation de respecter un préavis ;
  • l'interdiction des grèves tournantes ;
  • l'existence d'un service minimum dans certains secteurs ;
  • des modalités particulières de retenues sur salaire.



.

petit rappel du droit de grève , inscrit dans la constitution , mais on le voit , pas de droit de blocage , qui est illicite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
... AndJ
Invité



MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 14:46:24

Citation :
Tu as une vision de la démocratie totalement excécrable je te le dis. Rolling Eyes Rolling Eyes
C'est comme forcer 47 % de la population à se taper un président et une politique dont ils ne veulent pas. Tu as un sens de la démocratie extrêmement sélectif.
Revenir en haut Aller en bas
MatilD
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 718
Age : 26
Localisation : Euskadi
Personnage politique préféré : Maurice Allard, Louise Michel
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   Jeu 17 Mai - 14:50:37

Je sais bien que c'est illégal, d'autant que les étudiants n'étant pas salariés, tout ton paragraphe ne s'applique pas.

Denis, la démocratie fait toujours des malheureux. Les 47% de Français qui ne veulent pas d'une politique de droite vont devoir la subir et l'appliquer pendant 5 ans.
Les 22% de lycéens de mon établissement qui ne voulaient pas du blocage l'ont subi pendant deux jours.

J'ajoute qu'un blocage c'est pas une histoire d'aller ou pas en cours, mais de paralyser un lycée, on vote pas pour savoir qui veut sécher les cours, mais qui veut BLOQUER son bahut. Si la majorité veut bloquer, alors on bloque, et après, le fait que ce soit illégal, c'est un autre problème.

C'est de la démocratie, l'opinion de la majorité l'emporte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Profitez-en, c'est rare !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Profitez-en, c'est rare !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les prénoms originaux ou rare que l'on aime bien
» Amusez-vous et profitez de la vie....
» Les prénoms originaux ou rare que l'on aime bien
» info rare sur la 1303 s big
» quelques recettes à partager...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Forum généraliste :: Politique en France-
Sauter vers: