Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Convention UMP : l'éducation

Aller en bas 
AuteurMessage
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Convention UMP : l'éducation   Sam 10 Fév - 19:41:07

Education, le devoir de réussite




Dernière édition par le Sam 10 Fév - 22:05:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Convention UMP : l'éducation   Sam 10 Fév - 19:43:56



Citation :

1- Affirmer que l’exigence pour tous dans les savoirs et la culture est la condition de l’égalité des chances et la mettre en œuvre.

2- Garantir la liberté pédagogique des enseignants en les évaluant sur les progrès des élèves et non pas sur les méthodes utilisées.

3- Conforter l’autorité des enseignants.

4- Assurer la sécurité des établissements.

5- Donner de l’autonomie aux établissements scolaires pour leur permettre de mettre en place de vrais projets d’établissement.

6- Donner plus de poids aux chefs d’établissements scolaires et revaloriser leur statut.

7- Prévoir des règlements intérieurs plus rigoureux dans les établissements scolaires et assurer la solennité de leur adoption.

8- Proposer aux enseignants de nouvelles missions et les rémunérer en conséquence : études dirigées, présence dans les établissements, soutien individualisé…

9- Adapter la scolarité aux besoins de chaque enfant au collège par l’individualisation des parcours.

10- Organiser des études dirigées dans tous les établissements après 16h30 pour les familles qui le souhaitent.

11- Evaluer chaque établissement par un organisme indépendant et rendre public cette évaluation. Aider les établissements qui ont de mauvais résultats à améliorer leurs performances.

12- Faire évaluer le système éducatif lui-même par une instance indépendante.

13- Permettre aux parents de choisir l’établissement scolaire de leurs enfants en assouplissant, puis en supprimant, lorsque les conditions en seront réunies, la carte scolaire.

14- Exiger en contrepartie de tous les établissements scolaires le respect d’un équilibre dans la composition sociale et géographique des effectifs.

15- Permettre à tous les parents qui le souhaitent de choisir pour leurs enfants un établissement réservant l’après-midi aux activités sportives, culturelles ou associatives.

16- Desserrer les contraintes qui pèsent sur la répartition des effectifs entre le public et le privé, afin de permettre à tous les parents qui le souhaitent d’inscrire leurs enfants dans une école sous contrat.

17- Donner plus de droits aux parents dans leurs relations avec l’école.

18- Garantir le droit de tout enfant handicapé à être accueilli dans une école de droit commun.

19- Multiplier par deux la place du sport à l’école.

20- Permettre à tous les élèves d’être bilingues, et à ceux qui le peuvent d’être trilingues.

21- Faire de l’école le levier de la démocratisation culturelle par une éducation culturelle et artistique plus soutenue, plus exigeante et par la réaffirmation de la dimension culturelle des enseignements fondamentaux (lettres, histoire, philosophie, sciences…).

22- Faire intervenir des artistes dans les classes pour renforcer l’éducation culturelle et artistique.

23- Créer un vrai service d’orientation, en phase avec les besoins du monde du travail et de la société.

24- Diversifier les stages qui constituent actuellement un puissant facteur de reproduction sociale.

25- Renforcer le temps consacré à l’enseignement général dans les filières technologiques et professionnelles et dans l’apprentissage, afin que ces élèves conservent la possibilité de revenir dans l’enseignement général.

26- Créer des universités des métiers, parce que les élèves qui suivent l’apprentissage, l’enseignement technologique et l’enseignement professionnel ont également droit à des « grandes écoles » dans leurs domaines.

27- Expérimenter, avec des communes et des enseignants volontaires, une répartition des compétences entre, d’un côté, l’Education nationale chargée de « l’école du savoir », de l’autre côté, la commune chargée de « l’école de la vie » (citoyenneté, culture, sport, activités d’éveil, découverte des métiers…).

28- Transférer aux départements la compétence actuellement exercée par les régions en ce qui concerne les lycées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
Antisark
Invité



MessageSujet: Re: Convention UMP : l'éducation   Ven 16 Mar - 2:08:16

Citation :

1- Affirmer que l’exigence pour tous dans les savoirs et la culture est la condition de l’égalité des chances et la mettre en œuvre.

Et inversement, permettre à chacun d'avoir accès à tout cela.

2- Garantir la liberté pédagogique des enseignants en les évaluant sur les progrès des élèves et non pas sur les méthodes utilisées.

Dans ce cas, donner aux ensaignants les conditions pour permettre un progrès aux élèves.Et ne pas les stigmatiser systématiquement.

3- Conforter l’autorité des enseignants.

Comment??

4- Assurer la sécurité des établissements.

Avec la police à l'intèrieur. Je suis contre. Il faut permettre d'avoir un nombre d'éducateurs et de personnels encadrants nécessaires.

5- Donner de l’autonomie aux établissements scolaires pour leur permettre de mettre en place de vrais projets d’établissement.

Pourquoi l'autonomie est-elle nécessaire? Il faut juste que l'EN puisse veiller et aider à la conduite de tels projets (à préciser par ailleurs. De quelle nature?)

6- Donner plus de poids aux chefs d’établissements scolaires et revaloriser leur statut.

Là encore, top vague. Comment?

7- Prévoir des règlements intérieurs plus rigoureux dans les établissements scolaires et assurer la solennité de leur adoption.

Oui, en réintrosuisant du personnel éducatif et d'encadrement qui ne soit pas la police.

8- Proposer aux enseignants de nouvelles missions et les rémunérer en conséquence : études dirigées, présence dans les établissements, soutien individualisé…

Sur la base des heures effectuées dans l'établissement et en dehors par les enseignants. Ce contingent d'heures est fort variable en fonction des professeurs.

9- Adapter la scolarité aux besoins de chaque enfant au collège par l’individualisation des parcours.

???

10- Organiser des études dirigées dans tous les établissements après 16h30 pour les familles qui le souhaitent.

Là encore, assurer aussi le suivi par du personnel compétent!

11- Evaluer chaque établissement par un organisme indépendant et rendre public cette évaluation. Aider les établissements qui ont de mauvais résultats à améliorer leurs performances.

Même si je n'aime pas le terme "performance", ce dernier point devrait primer.
12- Faire évaluer le système éducatif lui-même par une instance indépendante.

13- Permettre aux parents de choisir l’établissement scolaire de leurs enfants en assouplissant, puis en supprimant, lorsque les conditions en seront réunies, la carte scolaire.

Quitte à créer une ghettoïsation de la carte scolaire. Si tout le monde demande, dans une zone, le même établissement, qui va être "elligible"?

14- Exiger en contrepartie de tous les établissements scolaires le respect d’un équilibre dans la composition sociale et géographique des effectifs.

"Exiger"? Je ris (jaune) et doucement. Comment va-t-on imposer cela? Par quotas?

15- Permettre à tous les parents qui le souhaitent de choisir pour leurs enfants un établissement réservant l’après-midi aux activités sportives, culturelles ou associatives.

En n'en faisant pas des établissements élitistes. Mais ce principe, qui est celui de l'Allemagne en gros, est très bon.

16- Desserrer les contraintes qui pèsent sur la répartition des effectifs entre le public et le privé, afin de permettre à tous les parents qui le souhaitent d’inscrire leurs enfants dans une école sous contrat.

Là encore, sectarisation en vue? "Parents qui le souhaitent"? Parents qui en auront les moyens oui. On vera toute une "classe sociale" fuir les établisssments publics si tout ce qui est dit est mis en oeuvre.

17- Donner plus de droits aux parents dans leurs relations avec l’école.

On ne peut pas exiger cela et conforter les professeurs dans leur autorité.
Les parents ont déjà beaucoup de droits, qui confinent souvent à l'ingérance.


18- Garantir le droit de tout enfant handicapé à être accueilli dans une école de droit commun.

Les infrastructures devront être mises aux normes alors. Mais sinon, bien spur je suis pour.

19- Multiplier par deux la place du sport à l’école.

Pas pour moi Mr. Green

20- Permettre à tous les élèves d’être bilingues, et à ceux qui le peuvent d’être trilingues.

Oui, et le plus tôt possible!!

21- Faire de l’école le levier de la démocratisation culturelle par une éducation culturelle et artistique plus soutenue, plus exigeante et par la réaffirmation de la dimension culturelle des enseignements fondamentaux (lettres, histoire, philosophie, sciences…).

Alors là il y a du travail...Toutes ces matières trop souvent dénigrées ou jugées secondaires!

22- Faire intervenir des artistes dans les classes pour renforcer l’éducation culturelle et artistique.

Oui, sous quelles conditions, c'est une autre question!!

23- Créer un vrai service d’orientation, en phase avec les besoins du monde du travail et de la société.

Tout à fait d'accord!

24- Diversifier les stages qui constituent actuellement un puissant facteur de reproduction sociale.

Les encadrer et arrêter d'en faire une sorte de CDD déguisé. Enchaîner stages sur stages est le lot de beaucoup de jeunes actifs.
Quant aux stages dans le secondaire, oui, il serait bon de les intègrer dans les diffèrentes filières, en rapport avec elles.


25- Renforcer le temps consacré à l’enseignement général dans les filières technologiques et professionnelles et dans l’apprentissage, afin que ces élèves conservent la possibilité de revenir dans l’enseignement général.

Oui, mais je doute que les passerelles s'ouvrent néanmoins.

26- Créer des universités des métiers, parce que les élèves qui suivent l’apprentissage, l’enseignement technologique et l’enseignement professionnel ont également droit à des « grandes écoles » dans leurs domaines.

Tout à fait, ces filières sont aussi importantes que les autres et méritent une bien meilleure reconnaissance.

27- Expérimenter, avec des communes et des enseignants volontaires, une répartition des compétences entre, d’un côté, l’Education nationale chargée de « l’école du savoir », de l’autre côté, la commune chargée de « l’école de la vie » (citoyenneté, culture, sport, activités d’éveil, découverte des métiers…).

Pourquoi pas mais là encore, inégalités à prévoir!

28- Transférer aux départements la compétence actuellement exercée par les régions en ce qui concerne les lycées.

Oui, de toutes faàons, il faudra bien essayer, plus désastreux pour certains sera difficile!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convention UMP : l'éducation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convention UMP : l'éducation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» convention sessad
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» pour découvrir le jeu de rôle : Convention de DIJON
» éducation, sv, pression sociale
» convention collective des nounous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Elections présidentielles de 2007 :: Notre Président : Nicolas Sarkozy :: Le programme de Nicolas Sarkozy et de l'UMP-
Sauter vers: