Tous avec Sarkozy en 2007!

Soutien à Nicolas Sarkozy pour 2007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 chez nous à l'UMP

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Quel candidat pour l'UMP ?
N.Sarkozy
64%
 64% [ 45 ]
D.De Villepin
9%
 9% [ 6 ]
J.Chirac
4%
 4% [ 3 ]
C.Boutin
0%
 0% [ 0 ]
A.Juppé
1%
 1% [ 1 ]
A.Madelin
6%
 6% [ 4 ]
N.Dupont-Aignan
16%
 16% [ 11 ]
Total des votes : 70
 

AuteurMessage
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: chez nous à l'UMP   Lun 21 Nov - 15:26:47




Arrow François Fillon disqualifie Villepin et Chirac pour 2007

PARIS (Reuters) - François Fillon estime que Dominique de Villepin n'a pas acquis la stature d'un présidentiable et qu'une troisième candidature élyséenne de Jacques Chirac ne serait "pas raisonnable".

Prié de dire, au Grand Jury-RTL-Le Figaro-LCI, s'il pensait que le Premier ministre avait acquis la stature d'un candidat à l'Elysée après quatre mois à Matignon, le conseiller politique du président de l'UMP de Nicolas Sarkozy a répondu : "Je ne le pense pas."

"Je pense qu'on ne prépare pas une élection présidentielle de si près. C'est une élection complexe, qui demande une relation entre le peuple et les candidats qui se construit avec le temps, et je ne crois pas qu'on puisse dans un délai aussi court construire cette relation".

"L'Histoire a montré que les Premiers ministres étaient rarement de bons candidats à l'élection présidentielle. Il peut y avoir naturellement des exceptions", a poursuivi l'ancien ministre de l'Education et des Affaires sociales.

"Dominique de Villepin, je l'ai entendu plusieurs fois dire que la rupture était dangereuse et pas conforme à nos traditions", a-t-il souligné. "Je pense au contraire que non seulement la rupture est conforme à nos traditions mais qu'elle est souhaitable et qu'elle a été incarnée avec quel brio par le général de Gaulle", fondateur de la Ve République.

Pour l'ancien ministre, une troisième candidature de Jacques Chirac à la présidentielle "ne serait pas raisonnable".

"Je ne pense pas que le président de la République y pense, en tout cas, ce n'est pas le sentiment qu'il donne", a-t-il dit. "Les changements de la société française, les crises que nous venons de connaître doivent conduire à un renouvellement (...) Je suis sûr que le président de la République est conscient que deux mandats, pour lui comme pour d'autres, c'est beaucoup."

S'il a jugé "normale" une compétition au sein de la majorité, le sénateur UMP de la Sarthe s'est dit choqué par un candidat qui dirait : "J'irai quoiqu'il arrive et je ne me plierai à aucune règle de discipline, notamment à l'intérieur du parti".

"Il y a une chose qui pourrait nous faire perdre, c'est d'avoir trop de candidats" en 2007, a-t-il insisté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Mar 22 Nov - 20:13:26

oui j'ai écouté cette émission a la radio ... une bonne analyse de fillon !
et j'espère bien que de villepin se conformera aux choix de l'ump Twisted Evil Mr. Green

un constat lucide de la situation par ce conseiller de sarko Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Mer 30 Nov - 11:38:30

Villepin et Sarkozy se disputent la politique de l'immigration

Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy se livrent à une surenchère sur la politique de l'immigration. Deux semaines après la fin de la crise des banlieues, le Premier ministre s'est prononcé mardi en faveur d'un durcissement des règles du regroupement familial et a décidé de renforcer le contrôle des mariages blancs.

Nicolas Sarkozy, qui revendique la coordination de cette politique, a annoncé que son prochain projet de loi sur l'immigration visera à "mettre en place une régulation quantitative".

Dans la matinée, les deux hommes ont tenu ensemble le troisième comité interministériel de contrôle de l'immigration (CICI). Mais Dominique de Villepin n'a laissé personne d'autre annoncer les décisions prises pour renforcer la politique contre l'immigration clandestine suivie depuis 2002.

Le gouvernement va d'abord durcir les contrôles des mariages célébrés à l'étranger pour éviter les fraudes. Avec 34.000 unions impliquant un Français célébrées hors de l'Union européenne en 2004, contre 13.000 en 1995, le mariage est devenu la première cause d'immigration légale en France.

Dominique de Villepin a donc décidé que la transcription en France des actes de mariage conclus à l'étranger ne sera "plus automatique" et "ne vaudra plus mécaniquement titre de séjour". Un contrôle préalable des mariages sera effectué par les consulats. Ces dispositions, qui nécessitent une loi modifiant le code civil, devront être adoptées "à la fin du premier semestre 2006".

"Il ne s'agit pas de porter atteinte au droit de se marier, mais de vérifier que les conditions d'un véritable mariage sont bien réunies", a souligné le Premier ministre.

Le gouvernement va par ailleurs durcir les règles d'accueil des étudiants étrangers. Les visas seront délivrés par les consulats en fonction des avis de "Centres pour les études en France", créés dans les principaux pays d'origine des étudiants pour étudier les dossiers. Le gouvernement veut ainsi accueillir les "meilleurs étudiants, les plus motivés", a expliqué le Premier ministre.

Dominique de Villepin ne s'est pas contenté de ces deux sujets. Le Premier ministre a aussi évoqué la question sensible du regroupement familial, dont Matignon assurait pourtant lundi qu'elle n'était pas à l'ordre du jour de ce CICI.

Le chef du gouvernement a estimé que le délai à l'issue duquel un étranger admis en France peut demander de faire venir son conjoint et ses enfants, actuellement d'un an, n'était pas "suffisant". "Deux ans me paraîtraient plus raisonnables", a-t-il dit. Dominique de Villepin souhaite également que la maîtrise de la langue française soit "une condition pour faire venir sa famille".

Le Premier ministre entend par ailleurs "vérifier le respect de la loi qui interdit la polygamie". Il a demandé à Nicolas Sarkozy de lui remettre des conclusions en février sur ces deux points.

A Matignon, on assure que ces décisions ne sont pas la conséquence des violences urbaines qui ont embrasé la France du 27 octobre à la mi-novembre. Mais en évoquant le regroupement familial et la polygamie, le Premier ministre reprend deux sujets considérés par Nicolas Sarkozy et la majorité comme des explications des violences, et empiète sur les prérogatives du ministre de l'Intérieur.

Nicolas Sarkozy n'a d'ailleurs pas manqué de revendiquer la paternité des mesures annoncées par Dominique de Villepin. "Je me reconnais dans ce qu'a dit le Premier ministre", a-t-il lancé lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Mais il aussi rappelé qu'il était "en charge de la coordination" de la politique d'immigration.

Le numéro deux du gouvernement est allé encore plus loin deux heures plus tard en développant longuement sa conception de "l'immigration choisie" devant une commission d'enquête du Sénat. M. Sarkozy a annoncé que le projet de loi sur l'immigration, qu'il prépare pour 2006, visera à "mettre en place une régulation quantitative". En clair, des quotas par catégorie professionnelle. AP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Mer 30 Nov - 11:47:37

POURQUOI NOUS REJOINDRE ?


Pour une France forte
La France doit se donner les moyens d'une influence retrouvée avec une économie dynamique et une cohésion sociale renforcée. Pour cela, il faut libérer l'initiative économique, remettre la France au travail, restaurer les valeurs, et le sens de la responsabilité individuelle.

Pour une UMP qui s'assume à Droite
Nous devons assumer fièrement ce que nous sommes. Nous souhaitons que l'union s'affirme comme un mouvement de droite sans complexe.

Pour une Union démocratiqueL'Union sera démocratique ou ne sera pas.
Les statuts proposés par Alain JUPPE peuvent organiser le verrouillage de l'Union au profit de quelques uns.
Les membres de droits sont sur-représentés dans les instances et les militants ne sont pas consultés pour les investitures.
Nicolas SARKOZY s'est engagé à ce que l'UMP change et soit démocratique ; nous l'y aiderons !

Pour une Droite déterminée
Pour soutenir l'effort de réforme du gouvernement, l'Union doit être hyper-active, sur le terrain, combattante contre la gauche et ses relais corporatistes.

Pour l'audace réformatrice du Gouvernement
L'UMP doit etre le fer de lance de l'audace réformatrice, faire avancer les idées , lancer des débats en s'attaquant au politiquement correct, s'il le faut, pour préparer les esprits et aider le Gouvernement à surmonter les conservatismes.

Lutter contre le fascisme islamiste
Notre mouvement, qui s'opposa à ces deux totalitarismes que furent le communisme et le nazisme, se doit d'être au coeur du combat contre l'islamisme. Nous devons être intraitable avec ces islamistes. Il est urgent que nous enfermions et expulsions les agitateurs islamistes qui veulent importer la haine en France.

Pour les libertés économiques et sociales
Il est urgent de libérer notre économie des contraintes réglementaires et fiscales excessives qui l'étouffent, en réformant l'Etat en profondeur.

Pour la liberté
Notre pays étouffe sous le poids des contraintes et des impôts. Nous devons libérer la France de la bureaucratie et du fiscalisme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges Duroy
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Mer 30 Nov - 15:25:43

a écrit:
Lutter contre le fascisme islamiste
Notre mouvement, qui s'opposa à ces deux totalitarismes que furent le communisme et le nazisme, se doit d'être au coeur du combat contre l'islamisme. Nous devons être intraitable avec ces islamistes. Il est urgent que nous enfermions et expulsions les agitateurs islamistes qui veulent importer la haine en France.


Effectivement l'UMP lutte efficacement : le MRAP surtout mais aussi SOS Racisme , la LICRA et autres qui servent de vitrine au stalinisme islamique sont toujours en etat de nuire ...

Certains intellectuels qui diffusent la propagande terroriste sont invités lors des débats , comme Tariq Ramadan ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Jeu 1 Déc - 19:23:32

Citation :
Villepin et Sarkozy se disputent la politique de l'immigration

ils utilisent le meme vocabulaire, semblent avoir la meme vision ... donc c'est plutot positif !!! un duo en force est mieux qu'un one man show surtout sur un sujet aussi tabou que l'immigration Twisted Evil Rolling Eyes

Citation :
Lutter contre le fascisme islamiste
Notre mouvement, qui s'opposa à ces deux totalitarismes que furent le communisme et le nazisme, se doit d'être au coeur du combat contre l'islamisme. Nous devons être intraitable avec ces islamistes. Il est urgent que nous enfermions et expulsions les agitateurs islamistes qui veulent importer la haine en France.
et que font ils face au mrap ou a sos racisme ??? l'union baisse son froc !!! Rolling Eyes Laughing meme pas de courage !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Lun 5 Déc - 15:51:08

Réforme des statuts de l'UMP


La commission permanente des statuts et du règlement intérieur de l’UMP s’est réunie le 30 novembre pour examiner les propositions de modifications des statuts de l’UMP qui seront proposées au Bureau Politique du mardi 6 décembre. Elle se réunira une nouvelle fois, à l’issue du Bureau Politique, pour rendre un avis définitif avant la consultation des adhérents sur les décisions adoptées par le Bureau Politique.

En ce qui concerne la proposition d’introduire à l’article 14 des statuts, relatif aux pouvoirs du Congrès, la phrase « il choisit le candidat soutenu par l’Union à l’élection à la Présidence de la République », je rappelle :

- qu’en 2002 lorsqu’Alain Juppé, alors Président, m’a chargé d’animer la commission des statuts, la démocratie interne a été considérée par les rédacteurs comme un des trois piliers fondateurs avec l’union et la diversité. Que ce principe a été posé par l’article 4 aux termes duquel « le fonctionnement de l’Union repose sur la démocratie, exprimée par le vote de ses adhérents. La démocratie (…) s’applique à l’investiture des candidats de l’Union aux élections. » Que ces dispositions ont été régulièrement adoptées par l’Assemblée générale de l’UMP et sont devenues statutaires.
- qu’à l’approche des élections présidentielles et législatives de 2007, il appartient à l’UMP de préciser, comme l’y invite l’article 4, les « conditions » de ces consultations.
- que la proposition de donner à chaque adhérent, c’est-à-dire au Congrès, la possibilité de choisir à bulletin secret le candidat que l’Union soutiendra aux élections présidentielles, est conforme à l’article 4 des statuts relatif à la démocratie interne, à l’article 14 des statuts qui indique que le Congrès « délibère sur l’action générale et les orientations politiques de l’Union », ainsi qu’à la Constitution de la 5ème République qui dispose que les partis politiques contribuent à la démocratie.
- Que cette consultation du Congrès n’interdit pas à un membre de l’UMP de se présenter, sans le soutien de l’Union, à l’élection présidentielle et n’altère pas, comme l’a d’ailleurs montré la pratique politique depuis 1962, la nature particulière de l’élection présidentielle en France.

Compte tenu des ces éléments, la Commission permanente des statuts et du règlement intérieur s’est déclarée favorable à cette proposition. Elle a également approuvé les propositions relatives aux comités de circonscription, aux comités départementaux, et à la procédure de désignations des candidats aux élections législatives. Elle se prononcera de manière définitive, après le Bureau Politique, lors d’une réunion prévue le 7 décembre.


Renaud DUTREIL
Président de la commission permanente des statuts et du règlement intérieur de l’UMP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Mobi-
Invité



MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Ven 9 Déc - 0:45:05

sarko l'homme qu'il nous faut Wink
Revenir en haut Aller en bas
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Sam 10 Déc - 21:39:31

Un sondage montre que 60% des militants UMP préfèrent Sarkozy

PARIS (Reuters) - Six sympathisants de l'UMP sur dix souhaitent que Nicolas Sarkozy soit le candidat de l'UMP à la présidentielle de 2007, selon deux sondages Ifop et CSA à paraître dans le Journal du dimanche et Le Parisien Dimanche.

A la question de savoir quel candidat doit selon eux obtenir le soutien de l'UMP pour la présidentielle, 60% des sympathisants UMP interrogés par les deux instituts de sondage ont répondu Nicolas Sarkozy.

A l'Ifop, où aucun nom n'était proposé aux sondés, 19% des sympathisants UMP ont cité Dominique de Villepin. Dans l'enquête du CSA, qui donnait à choisir entre le ministre de l'Intérieur et le chef du gouvernement, 33% des sondés ont désigné le Premier ministre.

Pour ce qui est de l'ensemble des Français, les résultats des deux sondages divergent.

A la question ouverte de l'Ifop, "Qui souhaitez-vous comme candidat pour l'UMP lors de l'élection présidentielle de 2007 ?", 36% ont répondu Nicolas Sarkozy, et 19% Dominique de Villepin. Ils sont 3% à avoir cité la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie et 1%, le président Jacques Chirac. Sept pour cent ont cité d'autres personnalités et 34% ne se sont pas prononcées.

Dans l'enquête du CSA, où les interviewés n'avaient le choix qu'entre Villepin et Sarkozy, le Premier ministre arrive en tête avec 41%, contre 38% pour le ministre de l'Intérieur. En outre, 16% des sondés n'ont choisi aucun des deux hommes et 5% ne se sont pas prononcés.

Le bureau politique de l'UMP a approuvé cette semaine la modification de statut qui conduira les adhérents du parti à choisir un candidat unique à l'élection présidentielle lors d'un congrès début 2007.

L'enquête Ifop a été réalisée les 8 et 9 décembre auprès de 959 personnes et celle du CSA, les 7 et 8 décembre auprès de 1004 personnes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Sam 10 Déc - 21:42:32

Candidat UMP: sondages contradictoires sur les souhaits des Français

PARIS (AFP) - Deux sondages sur les préférences des Français pour le candidat UMP en vue de l'élection présidentielle de 2007 donnent des résultats différents, dans le match Villepin-Sarkozy, ce dernier ayant cependant dans les deux cas la nette faveur des électeurs de droite.

Nicolas Sarkozy arrive en tête des préférences des Français comme candidat pour l'UMP, 36% souhaitant qu'il représente cette formation contre 19% choisissant Dominique de Villepin, selon un sondage Ifop que publie le Journal du Dimanche.

A droite, 44% des sympathisants UDF et 60% des sympathisants UMP misent sur le ministre de l'Intérieur, contre respectivement 22% et 19% sur le Premier ministre.

Parmi les sympathisants de gauche au contraire, Dominique de Villepin arrive en tête avec 25% des personnes interrogées, suivi de Nicolas Sarkozy (19%).

Un autre sondage, que publie dimanche Le Parisien - Aujourd'hui en France, et réalisé par l'institut CSA, place au contraire Dominique de Villepin devant Nicolas Sarkozy, à 41% contre 38%.

Mais là aussi, les sympathisants de droite disent préférer Nicolas Sarkozy à 60% contre 33% au Premier ministre, et la marge se creuse encore lorsqu'on interroge les sympathisants UMP, qui préfèrent le ministre de l'Intérieur à 66% contre 28% choisissant M. de Villepin.

Très loin derrière ces deux personnalités, le ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie est créditée par Ifop de 3% et Jacques Chirac de seulement 1%.

Le sondage Ifop a réalisé par téléphone les 8 et 9 décembre, selon la méthode des quotas, auprès d'un échantillon représentatif de 959 personnes, celui de CSA les 7 et 8 décembre, toujours selon la méthode des quotas, auprès de 1.004 personnes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Sam 10 Déc - 22:38:44

PARIS (Reuters) - Six sympathisants de l'UMP sur dix souhaitent que Nicolas Sarkozy soit le candidat de l'UMP à la présidentielle de 2007, selon deux sondages Ifop et CSA à paraître dans le Journal du dimanche et Le Parisien Dimanche.

A la question de savoir quel candidat doit selon eux obtenir le soutien de l'UMP pour la présidentielle, 60% des sympathisants UMP interrogés par les deux instituts de sondage ont répondu Nicolas Sarkozy.

A l'Ifop, où aucun nom n'était proposé aux sondés, 19% des sympathisants UMP ont cité Dominique de Villepin. Dans l'enquête du CSA, qui donnait à choisir entre le ministre de l'Intérieur et le chef du gouvernement, 33% des sondés ont désigné le Premier ministre.

Pour ce qui est de l'ensemble des Français, les résultats des deux sondages divergent.

A la question ouverte de l'Ifop, "Qui souhaitez-vous comme candidat pour l'UMP lors de l'élection présidentielle de 2007 ?", 36% ont répondu Nicolas Sarkozy, et 19% Dominique de Villepin. Ils sont 3% à avoir cité la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie et 1%, le président Jacques Chirac. Sept pour cent ont cité d'autres personnalités et 34% ne se sont pas prononcées.

Dans l'enquête du CSA, où les interviewés n'avaient le choix qu'entre Villepin et Sarkozy, le Premier ministre arrive en tête avec 41%, contre 38% pour le ministre de l'Intérieur. En outre, 16% des sondés n'ont choisi aucun des deux hommes et 5% ne se sont pas prononcés.

Le bureau politique de l'UMP a approuvé cette semaine la modification de statut qui conduira les adhérents du parti à choisir un candidat unique à l'élection présidentielle lors d'un congrès début 2007.

L'enquête Ifop a été réalisée les 8 et 9 décembre auprès de 959 personnes et celle du CSA, les 7 et 8 décembre auprès de 1004 personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
:: Mobi-
Invité



MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Ven 16 Déc - 0:41:01

Info ou Intox. Le site de l'UMP nous informe que :
Citation :
Aujourd’hui, l’UMP compte 200 034 a...

Cela m'étonne. Il y a 2 jours nous etions 194 000 et des poussières. Que fait l'ump?
Revenir en haut Aller en bas
le capitaliste
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9105
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Ven 16 Déc - 21:28:44

Objectifs atteints

Nous y sommes !!

Notre mouvement a donc atteint l'objectif fixé par notre Président Nicolas SARKOZY lors de son élection du 28 novembre 2004 à savoir être 200 000 à la fin de l'année 2005. Nous sommes ainsi passés de 120 000 à plus de 200 000 adhérents, avant même la fin de l'année.

Ces chiffres sont le signe du dynamisme insuflé par Nicolas SARKOZY ainsi que de l'esprit démocratique et populaire qu'il donne jour après jour à notre mouvement.

Il nous faut bien sûr continuer sur cet élan afin d'aborder les prochaines échéances avec force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ump-legislatives2007.fr/index.php
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Dim 18 Déc - 15:43:50

objectif pour l an prochain atteindre 250 000 militants

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Christine Boutin   Mar 20 Déc - 21:13:32



Mme Boutin contre la "dérive sécuritaire" de l'UMP

PARIS (AFP) - La députée UMP des Yvelines Christine Boutin a déploré mardi "la dérive sécuritaire" de son parti et indiqué qu'elle continuait d'envisager de se présenter en son nom propre à l'élection présidentielle de 2007.

Lors d'une rencontre avec des journalistes, Mme Boutin a déploré notamment que les réunions du bureau du groupe UMP à l'Assemblée nationale reviennent "toutes les semaines" sur les questions de sécurité.

"On a l'impression que dès qu'il y a un problème, une difficulté, aujourd'hui on apporte une réponse sécuritaire", a déploré Mme Boutin, qui a reconnu qu'elle se sentait "très minoritaire" dans son groupe sur ce point.

La multiplication des propositions sécuritaires "conforte les inquiétudes et les peurs des Français, et leur repli sur eux-mêmes", a estimé Mme Boutin, qui dirige le Forum des républicains sociaux, un petit parti associé à l'UMP.

La députée a notamment qualifié de "scandaleuse" la proposition du ministre de l'Education Gilles de Robien de faire entrer la police et la justice dans les écoles, après l'agression à coups de couteau d'un professeur dans un lycée d'Etampes, en région parisienne.

Elle a aussi critiqué les prises de position du président de l'UMP et ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, qui a actuellement "un discours tellement à droite" qu'il ne "peut pas réussir" à l'élection présidentielle.

"Je pense qu'il y a un moment où la dimension sociale va venir dans son discours. Si elle ne vient pas, il va se planter", a-t-elle déclaré.

La députée UMP, qui n'avait recueilli que 1,19% des voix au premier tour de l'élection présidentielle de 2002, continue pour sa part d'envisager une nouvelle candidature en 2007.

"Je mets tout en oeuvre pour pouvoir prendre la bonne décision le moment venu", a-t-elle déclaré, en indiquant qu'une des seules choses qui pourrait la faire reculer serait "qu'il y ait un risque réel Front national".

"Il peut se passer des tas de choses d'ici 2007", a estimé Mme Boutin, en relevant l'état de "désespérance" du pays sur le plan social.

Outre le Forum des républicains sociaux, le parti radical est associé à l'UMP.

Le Forum revendique 6.000 membres et veut obtenir l'investiture de l'UMP dans dix circonscriptions pour les prochaines législatives.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Jeu 22 Déc - 17:07:05

Réforme des statuts : pour faire vivre la démocratie



Par le vote du bureau politique de l'UMP du 6 décembre 2005, un Congrès décentralisé a été convoqué, du 9 au 21 janvier 2006, pour que les adhérents s'expriment sur la modification des statuts et du règlement intérieur, portant sur trois objectifs : démocratiser, simplifier et ouvrir les instances locales et nationales.
Selon l'article 35 des statuts, la Commission permanente des statuts et du règlement intérieur, réunie le 7 décembre, a émis un avis favorable aux modifications approuvées par le bureau politique.

Les modifications des statuts sur lesquelles les adhérents seront amenés à voter

Démocratisation

- L'ensemble des adhérents sera amené à vote pour choisir le candidat soutenu par l'UMP à l'élection présidentielle.

- Pour les élections du ressort de la Commission nationale d'investiture, celle-ci saisira systématiquement les comités départementaux sur le choix des candidats. L'assemblée générale de la circonscription électorale concernée pourra être saisie de ce choix sur demande du comité départemental ou directement de la Commission nationale d'investiture

- Un délai minimum de trente jours est fixé pour organiser les élections internes dans les départements.

- La propagande des candidats aux élections internes est assurée.

Simplification

- Le comité départemental sera composé de la stricte somme des comités de circonscription.

- La composition du bureau départemental est précisée.

- Les conditions d'acquisition et de perte de la qualité de membre de droit sont spécifiées

- Les rôles respectifs du président du comité départemental et du secrétaire départemental sont précisés: quant à l'établissement de l'ordre du jour du comité départemental.

Ouverture

- Le nombre des membres à élire dans les comités de circonscription est établi en fonction du nombre d'adhérents de la circonscription.

- Des places supplémentaires dans les comités seront attribuées aux nouveaux adhérents selon un ratio établi en fonction du nombre d'adhérents de chaque circonscription.

- Les délégués de circonscription, les responsables départementaux jeunes, les membres élus de l'Assemblée des Français de l'étranger deviennent statutairement membres de droit du Conseil national.

Pour ce faire :

Les articles 7, 8-3e alinéa, 14, 19 et 20 des statuts sont modifiés.
L'article 48 des statuts est supprimé.
Les articles 4, 5, 6, 7, 29 et 30, ainsi que le titre VIII du règlement intérieur sont modifiés.
Les articles 19-3e alinéa et 31 du règlement intérieur sont supprimés.


Les changements dans les statuts de l'UMP
Les changements dans le règlement intérieur de l'UMP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4649
Localisation : Paris 19
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   Jeu 22 Déc - 17:09:37

Pourquoi une réforme des statuts ?

Par Renaud Dutreil
Président de la Commission permanente des statuts et du règlement intérieur de l’UMP


Comment voter ?

Le vote sera entièrement électronique à partir du site de l'UMP : www.u-m-p.org

Le vote sera possible de n' importe quel ordinateur connecté à Internet, du lundi 9 janvier 2006, à 9 h, au samedi 21 janvier 2006, à 18h.

Si vous ne disposez pas chez vous d'un ordinateur connecté à Internet, vos pourrez voter de la permanence de votre fédération ou de tout accès Internet disponible dans un lieu public (bureau de poste, cybercafé, mairies, gares…)

Les permanences UMP seront à votre disposition pendant toute la durée du vote, et plus particulièrement le week-end du 14 et 15 janvier, pour vous informer sur le contenu et les enjeux des modifications statutaires et pour vous permettre de voter.

Peuvent voter

- Tous les adhérents à jour de leur cotisation au 31 décembre 2005;
- Les adhérents 2004 qui renouvelleront leur cotisation d'ici le vote.

Important

Pour voter, vous aurez besoin de votre identifiant électoral et de votre code secret qui vous seront adressés par courrier à l'approche du vote et que vous devrez garder précieusement.

Pour tout problème (non - réception des codes, pertes de codes, ouvertures des permanences…), vous devrez joindre votre permanence UMP locale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicolasl
Invité



MessageSujet: Un candidat de plus   Mar 27 Déc - 21:07:30

Encore une générale sans armée qui part en campagne .... aux frais du contribuable !

--------------------------------------------------------------------------------------


Boutin probablement candidate face à la "dérive très droitière" de l'UMP
AFP 27.12.2005 - 10:04


La députée UMP des Yvelines Christine Boutin a déclaré mardi qu'elle sera probablement candidate à la présidentielle de 2007, face à la "dérive très droitière" de la direction de l'UMP.

"Actuellement, il y a une dérive très droitière et sécuritaire à l'UMP qui personnellement me gêne beaucoup" et "il n'y a que moi à l'UMP qui est gênée par cette tendance", a-t-elle dit sur Europe 1.

"Je pense que Nicolas Sarkozy a choisi pour l'instant de se positionner très à droite et si vraiment il a envie de devenir président de la République, il va falloir qu'il change", a ajouté Christine Boutin.

Sa position "va peut peut-être marcher au premier tour, mais pour un deuxième tour, je ne pense pas que ça puisse convenir", a ajouté la députée, 61 ans, qui s'était déjà présentée à la présidentielle de 2002 et avait obtenu 1,19 % des voix.

"La seule chose qui m'empêcherait d'aller à la présidentielle, mais je prendrai ma décision en septembre ou octobre, c'est un risque réel de (Jean-Marie) Le Pen" leader du Front national, a-t-elle rappelé.

La députée, qui entend "incarner" l'aile sociale à l'UMP, a précisé qu'elle pourrait aussi se désister s'il y avait "un infléchissement important" à l'UMP pour tenir compte "des dimensions sociales et des répartitions des richesses".
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Un candidat de plus   Mar 27 Déc - 21:18:38

nicolasledur a écrit:
Encore une générale sans armée qui part en campagne .... aux frais du contribuable !

--------------------------------------------------------------------------------------


Boutin probablement candidate face à la "dérive très droitière" de l'UMP
AFP 27.12.2005 - 10:04


La députée UMP des Yvelines Christine Boutin a déclaré mardi qu'elle sera probablement candidate à la présidentielle de 2007, face à la "dérive très droitière" de la direction de l'UMP.

"Actuellement, il y a une dérive très droitière et sécuritaire à l'UMP qui personnellement me gêne beaucoup" et "il n'y a que moi à l'UMP qui est gênée par cette tendance", a-t-elle dit sur Europe 1.

"Je pense que Nicolas Sarkozy a choisi pour l'instant de se positionner très à droite et si vraiment il a envie de devenir président de la République, il va falloir qu'il change", a ajouté Christine Boutin.

Sa position "va peut peut-être marcher au premier tour, mais pour un deuxième tour, je ne pense pas que ça puisse convenir", a ajouté la députée, 61 ans, qui s'était déjà présentée à la présidentielle de 2002 et avait obtenu 1,19 % des voix.

"La seule chose qui m'empêcherait d'aller à la présidentielle, mais je prendrai ma décision en septembre ou octobre, c'est un risque réel de (Jean-Marie) Le Pen" leader du Front national, a-t-elle rappelé.

La députée, qui entend "incarner" l'aile sociale à l'UMP, a précisé qu'elle pourrait aussi se désister s'il y avait "un infléchissement important" à l'UMP pour tenir compte "des dimensions sociales et des répartitions des richesses".

Effectivement, une Générale avec une petite armée, qui veut cependant être "Le caillou dans la chaussure" de Nicolas Sarkozy.

Pourquoi pas, elle est bien brave cette "Générale "

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
nicolasl
Invité



MessageSujet: Brave ?   Mer 28 Déc - 0:09:55

Non plutôt ennuyeuse Mme Boutin .

En 2002, elle était sur un ligne politique très à droite , quelque part du côté du FN. Maintenant elle se positionne à gauche de l'UMP , qu'elle accuse de dérive droitière.

J'ai du mal à suivre ce genre de diviseurs !
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Bizarre   Mer 28 Déc - 11:28:15

A Noël, Christine Boutin ne fait pas de cadeaux à l'UMP.

C'est un des titres qui figure dans ma revue de presse de ce matin sur mon forum, car tout les jour je choisis quelques titres de la Presse écrite, pour lancer le débat de la journée sur mon site.

Bref, je ne suis pas là pour vous parler de mon forum.

A la lecture de cet article, une phrase m'a interpellé :

"Madame Boutin dénonce la dérive droitiére de la Majorité"

Quelque chose me choque, la majorité, donc l'UMP est de droite à ce que je sache ?, a moins que je sois dans la vérité quand il m'arrive de titrer l'UMPS ?

Bizarre cette réflexion, oui, vraiment bizarre !

Et vous braves Sarkosien, qu'en pensez vous ?

VEGA Thierry

PS : comptez pas sur moi aujourd'hui pour animer votre forum !
Revenir en haut Aller en bas
nicolasl
Invité



MessageSujet: Opinion   Mer 28 Déc - 16:36:22

Mon opinion personnelle sur la question de VEGA Thierry : le courant "sarkosien" de l'UMP et majoritaire à l'UMP est incontestablement de droite, rassemblant des républicains, des libéraux et beaucoup d'autres , et est NON SUSPECT d'alliance avec le PS ( il suffit de lire la presse depuis 6 mois pour en être convaincu ).

Donc l'UMPS , je ne vois pas bien ce que c'est !!!
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Opinion   Mer 28 Déc - 18:07:59

nicolasledur a écrit:
Mon opinion personnelle sur la question de VEGA Thierry : le courant "sarkosien" de l'UMP et majoritaire à l'UMP est incontestablement de droite, rassemblant des républicains, des libéraux et beaucoup d'autres , et est NON SUSPECT d'alliance avec le PS ( il suffit de lire la presse depuis 6 mois pour en être convaincu ).

Donc l'UMPS , je ne vois pas bien ce que c'est !!!

Lire la Presse, de qui se moque-t'on, nous savons bien qu'elle est "aux ordres", et puis toute monde sait que depuis 24 ans le RPR/UMP/PS sont copain comme cochon, la cohabitation ?, il ne vous en reste plus aucun souvenir ?

VEGA Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
nicolasl
Invité



MessageSujet: Réponse   Mer 28 Déc - 21:12:01

Je dirai plutôt que depuis 24 ans on a droit à FNPS ! Qui a fait une proportionnelle en 1986 pour envoyer 25 députés FN à l'Assemblée ? Jean-Paul II ?

Qui a gagné des circonscriptions au jeu des triangulaires législatives, cantonales , etc ... ? C'est le PS avec la complicité des candidats FN qui ne se désistent pas pour les candidats de droite !
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Réponse   Mer 28 Déc - 21:15:20

nicolasledur a écrit:
Je dirai plutôt que depuis 24 ans on a droit à FNPS ! Qui a fait une proportionnelle en 1986 pour envoyer 25 députés à l'Assemblée ? Jean-Paul II ?

Quelle mauvaise foi !, et qui a abrogé la proportionnelle ?

Thierry Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chez nous à l'UMP   

Revenir en haut Aller en bas
 
chez nous à l'UMP
Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos insolites de chez nous
» On est modernes chez nous !
» Loin de chez nous
» propre chez nous et pas chez la nounou
» Il refuse de rentrer chez nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous avec Sarkozy en 2007! :: Archives :: Archives au 20/01/2007 :: Chirac, Villepin, MAM, NDA et autres-
Sauter vers: